AccueilEconomieAiglun : l’entreprise Longo assure sa pérennité

Aiglun : l’entreprise Longo assure sa pérennité

Après 38 ans de vie professionnelle, Jacques Longo s’apprête à passer la main à Serge Peyrot. Celui qui fut son apprenti prendra la relève dès janvier 2023.
Jacques Longo et Serge Peyrot
Hélène Saveuse - Jacques Longo et Serge Peyrot

EconomieAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

C'est une référence. Giacomo Longo, que beaucoup d’entrepreneurs bas-alpins connaissent davantage sous le patronyme de Jacques Longo, va prendre sa retraite. A 63 ans, l’artisan, qui figure parmi les meilleurs carreleurs du département des Alpes-de-Haute-Provence, a choisi donner les clés de son entreprise à celui qui fut il y a quelques années son apprenti, Serge Peyrot. Une belle histoire de transmission, qu’il prépare depuis bientôt trois ans.

Rénovation complète des Thermes de Gréoux-les-Bains

Arrivée de Calabre en Italie, à l’âge de 17 ans, pour rejoindre sa famille installée en France, Jacques Longo s’est forgé une solide réputation au fil des années. En 1989, après une première expérience professionnelle en tant que salarié à la Covitra, il prend sa première carte d’artisan et s’installe à son compte à Champtercier. Il enchaîne les chantiers et se fait connaître pour sa capacité à livrer de grandes superficies avec une équipe réduite. Dans les années 90, il multiplie les interventions sur les opérations de rénovation lancées par les bailleurs sociaux du département. Une période où l’entreprise se développe à toute vitesse et lui permet de s’installer dans de nouveaux locaux à Aiglun. « A cette période nous étions cinq dans l’entreprise et nous réalisions en moyenne 120 pavillons par an ».

Trophées du BTP : trois entreprises lauréates

Au fil du temps, il se spécialise dans la mosaïque et l’étanchéité et abandonne progressivement les bailleurs sociaux pour répondre à des marchés publics emblématiques comme la gendarmerie d’Oraison ou encore Les Thermes de Gréoux-les-Bains, son plus gros chantier où il réalise la rénovation complète des anciens thermes. Son dernier ouvrage en date est une clinique, réalisée en binôme avec Serge Peyrot, où ils ont posés 650 m2 de carrelage à eux deux.

Relève assurée de l'entreprise Longo

Le développement de son entreprise il l'a géré par opportunité comme son projet de transmission.

« Je n’ai jamais cherché à me spécialiser, j’ai pris les chantiers au fil de l’eau.J’ai eu plusieurs apprenti à mes côtés. Et depuis quelques années j’imaginais leur transmettre mon entreprise, passer la main, mais il n’est pas si simple de trouver la bonne personne », avoue Jacques Longo.

Il lui a donc fallu attendre de rencontrer Serge Peyrot pour qu’enfin son projet de transmission prenne forme. D’ici janvier 2023, Jacques Longo sera officiellement à la retraite et Serge Peyrot assurera la relève. Son ambition : garder le cap.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?