AccueilBTPAéroport Toulon-Hyères : enrobé, c'est pesé avec Eurovia

Aéroport Toulon-Hyères : enrobé, c'est pesé avec Eurovia

Sous la conduite de Kadda Chebli, directeur de l'agence de Toulon, Eurovia Provence Alpes Côte d'Azur a optimisé son intervention sur le chantier de l'aéroport Toulon-Hyères, malgré les contraintes liées au Covid-19.
Aéroport Toulon-Hyères : enrobé, c'est pesé avec Eurovia
D.R. - Une reprise de chantier sécurisée.

BTPVar Publié le ,

Chaussées aéronautiques, balisage, mise en conformité de l'assainissement, modification des clôtures périphériques dans la bande de piste… L'aéroport Toulon-Hyères, sous concession Vinci Airports, fait l'objet d'un vaste chantier ouvert le 30 septembre dernier pour 13 mois, sous la responsabilité d'EuroviaProvence Alpes Côte d'Azur, filiale de Vinci, mandataire d'un groupement comprenant sa propre filiale TP Spada, ainsi que Degreane, société de Vinci Energie, et Vinci Construction. Un chantier « maison », donc, représentant au total 27,5 millions d'euros, réalisé sous contrainte d'exploitation atypique puisque la plate-forme aéroportuaire est l'une des trois en France à usage mixte civil et militaire, en raison de la présence historique et toujours opérationnelle de la Base aéronautique navale (BAN) de la Marine nationale.

Les travaux suivaient leurs cours et la réfection des pistes était programmée à compter du 23 mars quand est arrivé le confinement. Tout a par conséquent été stoppé jusqu'aux consignes de reprise issues du guide OPPBTP, augmentées des propres directives du groupe. « C'était un vrai défi de reprendre le 27 avril un tel chantier dans des conditions inédites. Même si nous avons strictement respecté les barrières sanitaires et la sécurité des personnes, il y avait inévitablement des inquiétudes. Dans ce contexte, tout le monde a joué le jeu, salariés, entreprises partenaires, direction de l'aéroport, de la BAN… Au final, la qualité a été au rendez-vous dans un timing particulièrement optimisé puisque tous les enrobés ont été terminés dès le 26 mai », se félicite Kadda Chebli, directeur de l'agence de Toulon d'Eurovia Provence Alpes Côte d'Azur.

Mission optimisée

25 000 tonnes d'enrobés ont ainsi été posées sur les deux pistes de l'aéroport, soit un marché très important, de près de 6 millions d'euros, pour cette entité d'Eurovia qui réalise en année moyenne quelque 12 millions d'euros de chiffre d'affaires. Laquelle a déployé 40 personnes sur les 150 du chantier global, dont les équipes d'Eurovia grands projets et leurs machines spéciales d'application rapide. En outre, hormis un peu de fret militaire, le déroulé de ces travaux a été facilité par l'absence de vols en exploitation civile. Dans l'inconnu du moment, l'enjeu était aussi de concentrer la mission dans cette fenêtre de tir de reprise. Les autres opérations, touchant notamment les réseaux d'assainissement et l'éclairage lumineux, ont pris la suite en vue d'une livraison après contrôles et validations diverses cet automne.

« Nous avons mis énormément d'énergie dans cette reprise, pensée d'ailleurs dès l'arrêt dans un souci d'anticipation économique et sociale, conjointement à l'exigence première de protection des salariés, souligne Kadda Chebli. Les risques ont été évalués, discutés en interne, les mesures éprouvées en chantiers tests dans la vraie vie de terrain au cours de la semaine du 20 avril… ». Une exemplarité managériale revendiquée et qui a permis d'atteindre sans encombre la bonne destination.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?