Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Action Logement se prépare à de nouveaux investissements

Publié le - - Territoires

Action Logement se prépare à de nouveaux investissements
Claude Almodovar - Lors de sa convention régionale, Action Logement s'est engagée auprès de la ville de Grasse pour réhabiliter des logements dans le cadre du programme Action coeur de ville. Le maire de Grasse, Jérôme Viaud (au centre) et Philippe Honoré, président du Comité régional Action Logement Paca-Corse (à sa droite), ont signé la convention.

Le groupe va décliner dans la région son plan d'investissement volontaire de 9 milliards d'euros mais va aussi participer au financement du volet habitat d'Action cœur de ville et à la phase 2 de la rénovation urbaine avec l'Anru.

Un groupe aux multiples missions dans le monde du logement social et intermédiaire (financement des bailleurs sociaux, de la rénovation urbaine, d'aides aux salariés et aux entreprises, etc.), qui s'apprête à engager un plan d'investissement volontaire de 9 milliards d'euros et qui va participer à hauteur de 1,5 milliard d'euros au programme Action cœur de ville. Acteur du clé du secteur avec 3 milliards d'euros de ressources par an, Action Logement investit en Paca près de 80 millions d'euros par an, loge 6000 ménages et est à la tête d'un patrimoine immobilier de plus de 42 000 logements au travers de ses trois principales filiales (3F, Unicil, In'Li).


A relire : Treize cœurs de villes moyennes en actions ciblées en Paca


Doté depuis deux ans de comités régionaux et territoriaux, présidé en région Paca-Corse par Philippe Honoré avec Martine Corso, vice-présidente, Action Logement vient de tenir à Nice sa deuxième convention régionale annuelle. Une convention dont l'enjeu était de montrer comment l'opérateur, financeur des politiques publiques dans le logement, réussit à faire de celui-ci un des vecteurs de l'attractivité des territoires ou des quartiers en rénovation urbaine, en appui des interventions des autres partenaires. La convention régionale a également permis à Action Logement d'engager avec la ville de Grasse et la communauté d'agglomération du Pays de Grasse une action ciblée sur la réhabilitation des logements du centre ancien, dans le cadre d'Action cœur de ville.

Au cœur de la rénovation urbaine

En 2019, Action Logement va connaître en Paca une progression de son activité de services et d'accompagnement des salariés dans leurs parcours résidentiels (garantie Visale, aides à la mobilité, attributions locatives, etc.). Les objectifs de production et d'agrément pour les filiales immobilières sont également à la hausse. Action Logement, qui va financer au plan national 7 milliards (sous forme de subventions et de prêts) des 10 milliards d'euros du NPNRU (Nouveau programme national de rénovation urbaine), s'apprête aussi à se mobiliser sur ce deuxième acte de la rénovation urbaine, avec la signature des premières conventions d'engagement. Exemple : le quartier des Moulins, dans le périmètre de l'Eco-vallée à Nice. Le PRU (Programme de rénovation urbaine) a permis de démolir 550 logements, d'en reconstruire 714 sur et hors site, de créer 80 000 m2 d'espaces publics, d'attirer de nouveaux bailleurs comme 3F ou Habitat 06, etc.

Action Logement a été partenaire de l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) dans ce projet, a accordé 20 millions d'euros de prêts aux bailleurs et vient de recevoir deux parcelles foncières en compensation dans le quartier. Foncière Logement va y développer des projets en accession libre, une gageure avant la rénovation urbaine de ce quartier où 3 000 logements sociaux étaient gérés par un seul bailleur... La convention d'engagement du NPNRU des Moulins (dont le périmètre englobe désormais le quartier du Point du Jour à Saint-Laurent-du-Var) sera signée entre les partenaires le 15 novembre prochain pour poursuivre la restructuration de ce quartier. Au total, il aura reçu 350 millions d'euros d'investissements.

Rénover l'habitat dans les centres-villes

Pour Action cœur de ville, où Action Logement intervient sur le volet habitat, les projets immobilier commencent également à émerger dans la région et en Corse, à Gap, Carpentras, Bastia... « C'est une intervention complexe car il s'agit de bâti ancien et parfois dégradé. Nous finançons directement les opérateurs et les projets à hauteur de 1000 euros/m2. Tout le parc de logements est concerné et les opérations sont fléchées par les villes », détaille Vera Lizarzaburu, directrice du programme Action cœur de ville chez Action Logement Services.

A Grasse, où l'intervention sur le bâti ancien nécessite beaucoup de précautions, la ville a prévu d'intégrer dans le dispositif 23 logements puis d'atteindre une cinquantaine ensuite. Pour le plan volontaire d'investissements et ses 9 milliards d'euros, il se prépare à être décliné dans la région. « Dans un premier temps, les aides à la rénovation énergétique, à la mobilité et à l'adaptation des logements aux personnes vieillissantes ont été déployées. Nous communiquons actuellement auprès des acteurs pour les faire connaître », précise Philippe Sagnes, directeur régional d'Action Logement Services.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer