Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

[Acteurs du Vaucluse] "La profession de notaire est en constante mutation "

le - - Droit et chiffre

[Acteurs du Vaucluse] "La profession de notaire est en constante mutation "
A. Ricci - Sylviane Taddeï et Alain Ducros, ancienne et actuel présidents de la Chambre des notaires de Vaucluse

Comment se porte l'économie en Vaucluse ? Pour répondre à cette question, Alain Ricci, notre journaliste basé à Avignon, est allé à la rencontre des forces vives de ce département pour dresser le portrait d'un département encore en mutation. Cette semaine, Sylviane Taddeï et Alain Ducros, respectivement ancienne et actuel présidents de la Chambre des notaires de Vaucluse répondent à nos questions.

TPBM : Pouvez-vous nous dresser un état des lieux de la profession de notaire en Vaucluse ?
Sylviane Taddeï : La profession notariale est très dynamique dans le Vaucluse, avec 117 notaires répartis dans 63 offices, et compte plus de 500 collaborateurs. Elle assure un très bon maillage territorial sur tout le département. Comme tout chef d'entreprise, les notaires subissent de plein fouet la crise économique et après des années sereines, depuis 2013 le chiffre d'affaires est en baisse, baisse d'autant plus importante que certains offices rencontrent des difficultés pour couvrir leurs charges.

TPBM : Quels sont les autres enjeux de la profession ?
Alain Ducros : Que la justice du XXIe siècle soit équitable et que le notariat ait toute sa place en sa qualité de magistrat de l'amiable. Un de nos principaux enjeux est de promouvoir l'acte authentique en vue de garantir la sécurité juridique ; un acte notarié sur 1.100 fait l'objet d'un contentieux contre un sur trois dans les pays anglo-saxons ! Seuls les pays de droit anglo-saxon - qui privilégient la preuve par témoignage sur la preuve écrite et qui ne conçoivent pas que l'État garantisse des contrats entre particuliers - ignorent l'acte authentique. Nous souhaitons promouvoir également les missions nouvelles confiées aux notaires : Tracfin, plus-values, médiation.

TPBM : Le XXIe siècle sera numérique, est-ce que votre profession en a pris la mesure dans le département ?
S. T. : Si le notariat français existe depuis si longtemps, c'est qu'il a su évoluer avec notre société et s'est toujours montré à la pointe du progrès en sachant s'adapter aux nouvelles technologies. Depuis bien longtemps, le notariat français est informatisé. Il a créé pour la France entière des fichiers de bases de données pour les testaments, les Pacs, des statistiques de l'immobilier. Aujourd'hui, nous sommes dans une autre dimension avec l'acte authentique électronique, qui se développe progressivement au sein de chaque étude, et le notariat vauclusien en est largement pourvu. L'acte authentique est dématérialisé avec un accès sécurisé, dont le notaire a la seule maîtrise. Déjà se profile l'acte authentique en visioconférence. Nous ne restons jamais sur nos acquis et poursuivons toujours dans les évolutions technologiques de notre société.

La suite de notre Zoom sur les notaires de Vaucluse dans le numéro 1083 de TPBM.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer