AccueilArchitectureA Venelles, un centre aéré à l'air libre

Diaporama A Venelles, un centre aéré à l'air libre

L'agence d'architecture aixoise de Marc Monier, Città, a réalisé récemment le nouvel accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) de Venelles qui fait depuis le bonheur des enfants.
A Venelles, un centre aéré à l'air libre
S. Demailly - Ce nouvel équipement de 1200 m2 a ouvert en février dernier.

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

C'est dans une belle pinède située en lisière du parc des sports de Venelles, au pied ou presque de la montagne Sainte-Victoire, que l'on devine plus qu'on ne la voit en raison de l'épaisseur des frondaisons, que l'agence d'architecture aixoise Città a livré un tout nouvel équipement de 1200 m2 destiné aux enfants et ouvert en février dernier.

Centre d'accueil de loisirs pour les temps périscolaires et les vacances, ce dernier, adossé au flanc de la colline et d'un seul niveau, semble comme posé sur un socle constitué d'un mur de pierres en gabion. L'avancée en porte-à-faux de la salle d'expression corporelle que comprend le bâtiment accentue l'impression. « L'immersion dans la pinède a conditionné la forme architecturale composée de volumes entrecroisés », explique Marc Monier l'architecte qui a créé et dirige l'agence Città, signant cette réalisation. Au-delà de la relation au site et au paysage, il est aussi question, selon lui, « de poésie et de sensibilité ».

Lancer le diaporama9 photos

Le travail sur les cadrages, avec ses grandes fenêtres ouvertes sur l'extérieur et ses plantations que l'on perçoit toujours de l'intérieur, le soin apporté à la lumière (tantôt latérale, zénithale, réfléchie…) et la disposition d'ensemble, favorisent l'interpénétration du dedans et du dehors, de la nature et du bâti. Le choix des matériaux (béton lasuré blanc pour les façades, bois des lames à claire-voie du bardage, pierre calcaire ocre clair des gabions…), celui des couleurs intérieures ainsi que l'aménagement d'espaces extérieurs (terrain de jeux, théâtre de verdure…) le plus souvent abrités, accentuent les effets escomptés. Au centre, la salle commune donne sur la grande terrasse au sud, point d'orgue du dispositif.

Baptisé l'Oustau, cet accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) très paysagé peut accueillir jusqu'à 250 enfants, et en dehors de ces périodes d'utilisation, se transformer en salle polyvalente municipale d'une capacité de 500 personnes. Ce qui s'appelle faire d'une pierre deux coups.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?