Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

diaporama A Saint-Loup, les logements poussent comme des champignons sur l'ancienne friche industrielle

le - - Architecture

A Saint-Loup, les logements poussent comme des champignons sur l'ancienne friche industrielle
MAP Architecture - Les immeubles de la tranche 2 du programme.

A l'est de Marseille, dans le quartier de Saint-Loup du 10e arrondissement, le site de l'ancienne usine de peinture Somefor est en train d'adopter un nouveau visage urbain avec des centaines de logements à la clé.

« Dans un jardin au bord de l'Huveaune, au calme et sans voiture », résume l'architecte Renaud Tarrazi de l'agence MAP Architecture à propos du programme immobilier dont le promoteur Nacarat (groupe Rabot Dutilleul) lui a confié la réalisation à l'est de Marseille, dans le quartier de Saint-Loup. Grâce à un système de parking souterrain sur deux niveaux, cet ensemble proposera en effet à terme, en 2021, une dizaine d'autres petits immeubles supplémentaires – de 20 à trente logements chacun, soit 223 logements en accession à la propriété —, et quinze maisons de ville en bande, le tout « immergé dans la végétation » et s'ouvrant sur un grand parc de 7 350 m2 planté au bord de l'Huveaune.

J. P. Pierrat - A Saint-Loup, les derniers logements de première partie du programme immobilier de Nacarat sont en cours d'emménagement par leurs occupants.
  • J. P. Pierrat - A Saint-Loup, les derniers logements de première partie du programme immobilier de Nacarat sont en cours d'emménagement par leurs occupants.
  • J. P. Pierrat - Ils constituent le front urbain ouest de l'avenue Comtesse Lily Pastré nouvellement créée qui a nécessité dans son prolongement un nouvel ouvrage d'art pour enjamber l'Huveaune.
  • J. P. Pierrat - Les immeubles récemment livrés côté jardin.
  • J. P. Pierrat - L'emplacement du futur parc où seront construits les nouveaux immeubles de la 2e tranche du programme, au-dessus des futurs parkings souterrains.
  • MAP Architecture - Les immeubles de logements compteront 5 ou 3 étages.
  • MAP Architecture - L'accès au bâtiment sera uniquement piétonnier, les voitures étant stationnées au sous-sol.
  • MAP Architecture - L'ensemble comprendra également 15 maisons duplex en bande baptisées Les Ateliers.
  • J. P. Pierrat - Un seul bâtiment historique (des bureaux) subsiste de l'ancien site de l'usine de peinture Somefor.
  • J. P. Pierrat - La première tranche comprenait une résidence senior ouverte depuis quelques années déjà.
  • J. P. Pierrat - A 50 ans, l'architecte Renaud Tarrazi codirige l'agence MAP Architecture, l'une des trois plus importantes de la région.

Entre eux, le cheminement sera uniquement piétonnier et chacun des petits bâtiments (de R+3 à R+5) disposera également de garages à vélo. En attendant, en partie sorti de terre, sur « son front urbain » comme le décrit l'architecte, c'est-à-dire le long du boulevard Pont-de-Vivaux et de la nouvelle avenue Comtesse Lily Pastré spécialement créée pour le desservir ainsi que son pendant*, il comprend déjà, en ce qui concerne la première partie construite ces dernières années, une résidence senior de 90 logements, 119 logements sociaux et intermédiaires et 85 logements libres, dont les occupants commencent en ce moment à s'installer, ainsi qu'un supermarché et des parkings auto glissés dessous. Au final, grâce à ce principe, ce sont presque 350 places de stationnement souterraines plus un parking visiteurs de 30 places qui permettront ainsi aux voitures « de ne pas être visibles », souligne encore Renaud Tarrazi.

Ténacité et diversité

Le PAE (Plan d'aménagement d'ensemble) dans le cadre duquel s'inscrit cette réalisation datant de 2009, il a fallu beaucoup de ténacité pour la mener à bien, soulignent en chœur maître d'œuvre et maître d'ouvrage. Le projet, qui a fait l'objet de recours, avait même été lancé initialement par un autre promoteur, LC2I, avant qu'il ne soit cédé à l'actuel. Lequel a souhaité poursuivre avec MAP Architecture tout en lui demandant de faire évoluer dans un « esprit parc », nouveau nom de baptême de l'opération, la 2e phase prévue, dont les travaux vont bientôt commencer. « En concertation avec la mairie, nous avons travaillé la programmation de manière à proposer une grande diversité d'habitats en adéquation avec la philosophie urbaine retenue, c'est-à-dire avec des petits plots d'immeubles plutôt que des grands ensembles. Ces logements, qui vont du T1 au T5 avec 60 % de grandes surfaces et 40 % de plus petites, sont en outre éligibles au prêt à taux zéro et à la TVA à 5,5 %, et les 65 premières réservations ont été d'ailleurs été signées par des primo-accédants. Ce qui permet l'achat d'une maison duplex de 90 m2 pour moins de 250 000€ par exemple », précise pour sa part Luc Giannini, directeur de l'agence Méditerranée de Nacarat.

* Le programme Osmoz : Sifer Promotion, maître d'œuvre ; agence Tangram Architectes, maître d'œuvre.

Un parc méditerranéen

Difficile à l'heure où les travaux s'apprêtent à démarrer, en voyant l'immense terrain vague où ils vont avoir lieu, d'imaginer le parc qui coulera ainsi à terme le long de l'Huveaune. Sa réalisation confiée au paysagiste Paul Petel, celui-ci sera planté d'essences méditerranéennes et comprendra notamment des nichoirs à oiseaux, un boulodrome, un parcours de santé et même des aires de pique-nique… au bord de l'eau !




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide