Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

A Avignon, un tramway semé d'embûches

Vaucluse Publié le - - Territoires

A Avignon, un tramway semé d'embûches
A.R. - Les élus du Grand Avignon ont abordé la question du tram le 30 mars

Le Conseil communautaire du Grand Avignon s'est penché ce lundi 30 mars sur le projet de tramway dont une version « phasée » a été adoptée le 10 janvier dernier.

Tension : c’est le mot qui a prévalu lors de ce Conseil communautaire. Le projet de tramway fait encore débat. "Notre volonté d’avancer sur ce projet ne doit pas se faire à n’importe quel prix et à n’importe quelle condition. Or la façon, dont ces délibérations arrivent aujourd’hui en débat, laisse planer des doutes sur le n’importe quel prix à n’importe quelle condition. Par exemple, il y a des erreurs sur le plan de trésorerie de la Société publique locale (SPL) Técélys. Ce n’est pas une opposition systématique contre ce projet de tramway, mais une exigence d’information", souligne Cécile Helle, première vice-présidente du Grand Avignon.

"Comptez sur moi pour ne pas faire n’importe quoi et à n’importe quel prix. Il s’agit d’un plan de trésorerie et non pas d’un ordre de paiement. Si je peux diminuer les dépenses dans chaque poste de dépenses, comptez sur moi", réplique Jean-Marc Roubaud, président du Grand Avignon. Ambiance.

Délibérations approuvées

Sur le fond, suite à la décision confiant à la SPL Técélys la maîtrise d’ouvrage déléguée de la réalisation du premier tronçon de tramway et le centre d’exploitation et de maintenance, une nouvelle convention de mandat a été adoptée. Cette convention fixe un budget prévisionnel de 117 millions d’euros hors taxe : 5,6 millions d’euros pour les réseaux, 35,3 pour les aménagements, 25,4 pour les autres travaux, 13,7 pour le centre de maintenance, 10,8 pour le matériel roulant, 5,2 pour le foncier, 15,5 pour les études et 5,5 pour les indemnités liées aux engagements pris.

14,5 millions d'euros

En parallèle une autre délibération a été approuvée. Celle sur le budget prévisionnel de la société Técélys : 14,5 millions d’euros hors taxe. Les principaux postes concernent : la maîtrise d’ouvrage déléguée (1,7 millions d’euros) ; la maîtrise d’œuvre (3,3 millions d’euros), les acquisitions foncières (2,8 millions d’euros) ; et le matériel roulant (3,7 millions d’euros).
Enfin, pour calmer les esprits, la délibération 28 a été retirée. Elle visait à commander à la SPL Técélys la réalisation d’une étude de faisabilité de deux lignes de bus à haut niveau de fréquence pour 150 000 euros hors taxe.

Retrouvez l'article complet d'Alain Ricci dans le numéro 1072 de TPBM, daté du 8 avril.
 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer