AccueilBTPOù en est le chantier de sécurisation et modernisation de la ligne des Chemins de fer de Provence ?

Où en est le chantier de sécurisation et modernisation de la ligne des Chemins de fer de Provence ?

Entamés en janvier 2019, les travaux de la ligne des Chemins de fer de Provence ont été marqués un mois plus tard par le décès d'un ouvrier à la suite de l'effondrement d'une partie d'un tunnel ferroviaire de Moriez. Malgré l'accident, le programme de travaux de 59,5 M€ continue, et ce jusqu'en 2022.
Où en est le chantier de sécurisation et modernisation de la ligne des Chemins de fer de Provence ?
H. Saveuse - La date de réouverture de la ligne n'a pas encore été annoncée.

BTPAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Transport quotidien pour les travailleurs entre les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence et véritable attrait touristique, l'emblématique train des Pignes est totalement à l'arrêt depuis qu'une partie du tunnel de Moriez s'est effondrée sur un ouvrier de l'entreprise Cozzi, chargée de travaux de renforcement le 20 février 2019. La ligne du Chemin de fer de Provence étant connue pour ses fragilités, des travaux avaient en effet engagés par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur dans le cadre du CPER (Contrat de plan Etat-Région) pour un montant de 59,5 M€. Pour la collectivité, malgré l'incident, les inspections n'ont pas mis en évidence une nécessité de modifier les priorités.

« Celles-ci n'ont pas mis en évidence d'évolution défavorable des pathologies nécessitant une modification des priorités. Les ouvrages sont surveillés régulièrement : visites mensuelles, inspections annuelles, inspections détaillées tous les cinq à sept ans. » Les travaux se poursuivent donc depuis.

Des travaux programmés jusqu'en 2022

Un peu plus d'un an après le drame où en sont-ils ? La rénovation des voies dans 14 gares et sur différentes sections sur 12 km a été réalisée, les quais de 16 points d'arrêt ont été repris et mis en accessibilité. L'ancien dépôt de Saint-André-les-Alpes a été restauré et les tunnels de la Mescla, La Colle-Saint-Michel et de Chabrières ont été renforcés. Quatre passages à niveau ont été automatisés.

Au printemps, les quatre zones touchées par les intempéries de novembre seront réparées, un premier chantier a d'ailleurs débuté fin février. Les digues et d'autres ouvrages d'art vont être consolidés, la réparation du tunnel de Moriez est prévue pour le début de l'été 2020, les gares de Puget-Théniers, Entrevaux, Annot, Thorame et Saint-André-les-Alpes vont être rénovées et leurs parvis réaménagés. Quatre nouveaux points d'arrêt seront également mis en accessibilité.

Si la ligne du Chemin de fer de Provence a été fortement impactée ces derniers mois, la Région « s'attache à faire réaliser les travaux qui permettront de rouvrir la ligne » sans annoncer pour autant de date précise. En moyenne, le train des Pignes enregistrait chaque année 400 000 voyageurs entre Nice et Digne-les-Bains. Pour l'heure, des navettes de bus assurent les trajets entre Digne-les-Bains et Plan de Var en attendant le rétablissement complet de la ligne ferroviaire.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?