Fermer la publicité

40 M€ de travaux dans trois collèges des Hautes-Alpes

Hautes-Alpes Publié le - - Urbanisme

40 M€ de travaux dans trois collèges des Hautes-Alpes
M.-F. Sarrazin - Le collège Centre, à Gap, se trouve à la fois à côté du lycée Dominique-Villars et de l'école Verdun. Sa façade historique sera donc conservée pour préserver l'harmonie de l'ensemble.

Les collèges de Laragne-Montéglin, Serres et Gap-Centre n'avaient pas été réhabilités depuis 20 ans. Le Département a programmé de gros travaux de démolition, de rénovation ou de reconstruction sur ces trois établissements dans les quatre prochaines années.

C'est la première fois qu'autant d'établissements scolaires sont restructurés en même temps. Le Département des Hautes-Alpes a programmé de très gros travaux dans trois collèges, à Laragne-Montéglin, Serres et Gap-Centre, pour un montant de 40 M€. « Ces trois établissements n'ont jamais été restructurés depuis 20 ans, fait remarquer Maryvonne Grenier, vice-présidente du Département chargée de l'éducation. Ils présentent des problèmes de sécurité, d'accessibilité et de locaux non adaptés. »

Le projet de Laragne-Montéglin (15 M€ pour une surface de rénovation de 4 100 m2) demeure le plus avancé. « L'avant-projet sommaire vient de nous être remis, l'avant-projet détaillé le sera en août pour une consultation des entreprises avant la fin de l'année. Les travaux commenceront au premier semestre 2021 et s'échelonneront sur deux à trois ans. » Actuellement, le collège de Laragne accueille environ 310 élèves et sa capacité après travaux atteindra 350/400 personnes. Un bâtiment sera supprimé dans sa totalité pour laisser la place à des parkings et certainement des logements de fonction, le bâtiment administratif entièrement restructuré et le bâtiment intermédiaire maintenu mais réhabilité. Ce chantier permettra au collège d'être doté d'une salle polyvalente.

Un défi au collège Centre, à Gap

Le collège Centre, à Gap, fait partie d'une cité mixte (collège et lycée). La Région sera donc le maître d'œuvre des travaux (15,4 M€ pour une surface de rénovation de 5 000 m2). Comme pour Laragne, une convention a été passée avec l'Area (Agence régionale d'équipement et d'aménagement) Paca qui aura donc la charge des procédures administratives. « La programmation a été acceptée en juin en comité technique et nous l'avons transmise à la Région. Le concours d'architectes va être lancé courant 2020. Les travaux débuteront fin 2021 et devraient être terminés en 2024. » Maryvonne Grenier ne cache pas leur urgence, du fait, notamment, d'une toiture en mauvais état.

Dans le cas du collège Centre, il s'agira en grande partie de travaux de reconstruction. « Tout va être revu pour avoir des espaces de vie plus rationnels et accessibles. Pour l'instant, le CDI se trouvait au sein du lycée contigu ; je souhaite qu'il y en ait également un au collège. » Collège dont la capacité passera à 700 élèves (ils sont actuellement 600). Le Département va racheter à la Ville de Gap des locaux qui abritent deux classes de l'école de Verdun toute proche et le Greta « pour donner une meilleure homogénéité à l'ensemble ». Dans le souci de ne pas dénaturer le patrimoine historique de la ville et de conserver une harmonie avec les façades du lycée et de l'école Verdun, la partie ancienne du collège sera conservée.

A Serres, les ambitions sont bien différentes. Il s'agit de construire une école du socle, réunissant en son sein à la fois l'école du village (et ses 150 élèves) et le collège, sur le site de l'actuel collège. « Avec une centaine d'élèves, le collège était en perte de vitesse. Or, il nous semblait important de le conserver malgré tout pour éviter à certains élèves 50 minutes de transport matin et soir. Dans le même temps, le maire de Serres souhaitait une nouvelle école primaire aux normes. Un projet éducatif a donc été établi et il fait sens dans la mesure où les cours moyen et les 6e font partie du même cycle. Il existe quelques écoles du socle en France mais ce n'est pas courant », admet Maryvonne Grenier.

Le défi pour les deux établissements consistera à cohabiter sans se gêner, en partageant des locaux communs. « Une partie du bâtiment actuel va rester - l'espace restauration -, l'autre va être restructurée et l'école primaire construite, le tout sur une surface de 3 800 m2. Le concours d'architectes sera lancé au premier trimestre 2020 et les travaux fin 2021 pour une durée de trois ans environ. » Le budget pour la partie collège uniquement s'élève à 10 M€ pour le Département.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer