Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

2018 année de changements pour la Fédération du BTP 04

le - - Economie

2018 année de changements pour la Fédération du BTP 04
H. Saveuse - Philippe Piantoni lors de ses voeux à la FBTP 04.

Avant de prendre ses nouvelles fonctions à la Fédération régionale du bâtiment Philippe Piantoni a présenté, pour la dernière fois en tant que président départemental, ses vœux au monde du bâtiment et des travaux publics des Alpes-de-Haute-Provence.

En avril, Philippe Piantoni succédera à Serge Ramonda à la présidence de la Fédération régionale du bâtiment. En attendant, c'est en tant que président de la Fédération départementale du BTP des Alpes-de-Haute-Provence qu'il a fait un point sur l'activité de la filière. Si la reprise est bien là pour le secteur du bâtiment soutenue par le secteur du bâtiment résidentiel, que ce soit au niveau national comme un niveau local, le secteur de travaux publics reste atone :

« L'activité du secteur du bâtiment repart notamment grâce à la construction neuve, mais le bilan est moins bon pour la rénovation et les travaux publics restent très en difficulté. Et, au-delà des considérations politiques, la baisse de dotations et la réorganisation des territoires et de leurs institutions n'y sont pas étrangers ».

Mais il y a des raisons d'espérer pour le président de la FBTP 04 : « des avancées ont été obtenues en 2017, notamment l'abandon du compte pénibilité. Cela sans pour autant abandonner la prévention ou encore les ordonnances travail qui donnent plus de souplesse aux entreprises dans la gestion des effectifs ». Philippe Piantoni a aussi évoqué « le frein au développement de la micro entreprise dans le BTP avec le non doublement de la franchise de TVA mais aussi le soutien de l'activité par la fiscalité ».

Une fédération qui évolue

Concernant la généralisation de la carte du BTP Philippe Piantoni nuance et demande aux chefs d'entreprises de se mobiliser : « dans le département, seulement 50% des entreprises du BTP ont fait la demande de carte du BTP et pourtant elle est devenue obligatoire ». Il prévient : « la généralisation de la carte BTP sur les chantiers français est effective, vous devez faire les démarches dans les meilleurs délais, les contrôles sur sites vont être renforcés dans les mois à venir, n'oubliez pas que cette carte permet principalement de lutter contre la fraude au détachement. »

2018, sera aussi l'année du changement pour la fédération. Changement d'image, changement d'organisation et changement de président, deux fois dans la même année. D'ici le 22 février, l'organisation professionnelle devrait élire l'un des membres du conseil d'administration pour prendre la suite de Philippe Piantoni, de façon à assurer « l'intérim » jusqu'en octobre 2018, date de la fin de son mandat. Mais à cette même date, les adhérents de la fédération devront à nouveau voter pour élire définitivement leur futur président pour un mandat de 3 ans.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide