AccueilEconomieThierry Aubert : "35 nouveaux artisans ont intégré la route des arts et gourmandises Provence"

ARTISANAT Thierry Aubert : "35 nouveaux artisans ont intégré la route des arts et gourmandises Provence"

La route des arts et gourmandises de Provence a été officiellement lancée jeudi 17 mai à Sault, dans le Vaucluse. C'est la 9e édition. Rencontre avec Thierry Aubert, président de la délégation de Vaucluse de la Chambre de métiers et de l'artisanat Provence-Alpes-Côte d'Azur, à l'origine de ce guide des artisans des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.
Thierry Aubert :
A.Ricci - Thierry Aubert, président de la délégation de Vaucluse de la chambre de métiers et de l'artisanat Provence-Alpes-Côte d'

Economie Publié le ,

TPBM : Quelles sont les nouveautés 2018 de cette route des arts et gourmandises de Provence ?
Thierry Aubert : Cette année, 150 artisans des Bouches-du-Rhône, dont 22 nouveaux, et 60 artisans de Vaucluse, dont 13 nouveaux, ont intégré l'opération. Ils sont luthiers, verriers, tailleurs de pierre, santonniers, chocolatiers, nougatiers, brasseurs… Tous sont des artisans qui produisent sur place et qui vendent leur production. Cinq itinéraires sont proposés en Vaucluse : Avignon, Côté Rhône, Luberon, Mont Ventoux, Monts de Vaucluse et Pays des Sorgues. Quatre itinéraires rythment le territoire des Bouches-du-Rhône : Marseille, Pays d'Aubagne, Pays d'Aix et Étang-de-Berre, Alpilles et Pays d'Arles.

Comment s'est faite la sélection des artisans ?
Il y a eu d'abord un appel à candidature en fin d'année dernière. Nos services se sont rendus dans les entreprises pour voir si elles respectaient le cahier des charges. Un comité de sélection composé d'artisans a étudié les dossiers. L'un des pré requis était d'avoir un showroom* et un atelier sur place pour que les artisans puissent faire visiter leurs installations aux clients.

Où peut-on se procurer le guide de la route des arts et gourmandises de Provence ?
Le guide est disponible dans les offices de tourisme, chez les artisans de la route des arts et gourmandises de Provence et bien sûr sur internet. Nous l'avons édité à 26 000 exemplaires sur le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.

Comment pourrait évoluer le guide dans les années à venir ?
Dès l'édition 2019, nous allons essayer d'étendre le guide à l'ensemble des départements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur [Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Var, Alpes-Maritimes, NDLR]. Nous voulons aussi nous appuyer davantage sur les agences de développement touristique, qu'elles soient départementales ou régionale. Nous continuerons à produire ces livrets, mais nous allons nous développer davantage sur internet avec, pourquoi pas, une application. L'anglais est aussi l'une des pistes que nous allons étudier, car nous ciblons les locaux, mais aussi les touristes et pour l'instant le guide n'est qu'en français. D'ailleurs beaucoup de nos artisans parlent anglais. Vous pouvez retrouver cette information via un pictogramme présent dans le guide.

* Un showroom est un lieu d'exposition, et éventuellement de vente, destiné à la mise en valeur exclusive des produits d'un fabricant.

Dans les Bouches-du-Rhône également

Dans les Bouches-du-Rhône, la route des arts et gourmandises a été lancée également le 17 mai. Monique Cassar, la présidente de la délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région avait convié les ambassadeurs et les invités au Château de la Roque Forcade.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?