AccueilUrbanismeCooplicot : une coopérative d'investisseurs citoyens pour auto-porter des logements sociaux

Cooplicot : une coopérative d'investisseurs citoyens pour auto-porter des logements sociaux

Cooplicot, le nouveau projet d'habitat participatif à Forcalquier, comprend des logements en accession sociale à la propriété et des logements locatifs sociaux. Ces derniers devraient être portés par une coopérative d'habitants ouverte aux investisseurs citoyens extérieurs. Une première en France.
Cooplicot : une coopérative d'investisseurs citoyens pour auto-porter des logements sociaux
Atelier Ostraka, Sylvie Detot et AGRAPH

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Peut-on être à la fois bailleur et locataire de son logement ? La réponse est oui. C'est le modèle d'auto-habitat que va porter la coopérative d'habitants créée par les locataires, co-porteurs du projet Cooplicot à Forcalquier, pour la création de leur logement social.

A l'origine, 16 des 43 logements, réalisés sous maîtrise d'ouvrage de la coopérative HLM Maison Familiale de Provence, devaient être rachetés en vente en l'état futur d'achèvement (Vefa) par un bailleur social "classique", mais faute d'intérêt de sa part, le collectif d'habitants a fait le choix de gérer seul ses locations, des logements bioclimatiques réalisés à partir de produits de construction biosourcés avec une structure ossature bois.

Investisseurs citoyens extérieurs

Autre innovation, la coopérative d'habitants a décidé de s'ouvrir aux investisseurs citoyens extérieurs sous la forme d'une société par actions simplifiée à capital variable (SAS), une première en France. Pour pouvoir acheter et gérer les 16 logements locatifs sociaux et pour que le montage financier soit équilibré et pérenne, la coopérative doit réunir 900 000 € de fonds propres d'ici fin janvier 2021 en complément d'un emprunt bancaire. « Il est possible d'investir entre 5 000 € et 30 000 € dans la coopérative. Ce placement est rémunéré à 2 % par an et récupérable sous trois mois, quand on le souhaite, à partir du moment où les logements seront livrés. Nous avons déjà enregistré 600 000 € de pré-souscription en nous appuyant sur le réseau proche des habitants. Nous espérons que ce projet séduira de nouveaux investisseurs », détaille Charlotte Garcia, accompagnatrice de projets d'habitat participatif et co-directrice de la société coopérative d'intérêt collectif Regain. Pour l'heure, 21 des 27 logements en accession PSLA (prêt social location-accession) ont été pré-réservés et les 16 logements sociaux ont été pré-attribués.

Si tout se passe comme prévu, la consultation des entreprises sera lancée en mars 2021 pour un démarrage de la construction en juin. L' emménagement est espéré pour décembre 2022.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?