Fermer la publicité

Vacances Léo Lagrange, au service de vos projets

le 10 août 2017 - Caroline DUPUY - Entreprises

Vacances Léo Lagrange, au service de vos projets
D.R. - Le centre de vacances du Frioul à Marseille.

L'entreprise de tourisme social Vacances Léo Lagrange organise des séjours pour enfants et adolescents et des vacances familiales. Avec à cœur, pour chaque centre, de privilégier le vivre-ensemble et la citoyenneté active.

Pour Pascal Carrano, directeur général de Vacances Léo Lagrange, les vacances ne se limitent pas à l’arrêt du travail, pendant quelques jours, et à la possibilité de se reposer en famille. C’est bien plus que ça ! « C’est un moment privilégié pour rompre son quotidien, ses habitudes… Et vivre ensemble. » C’est ainsi que la société, dont le siège social est à Marseille, propose des activités nombreuses et variées pour organiser le temps libre de ses vacanciers. « Les vacances peuvent allier loisirs, farniente, fête, convivialité, aventure, culture. Mais aussi émancipation, respect de l’environnement, citoyenneté. Dans nos centres, nous nous efforçons d’être innovants sur ces thèmes. » Illustration avec Couleur Lavande, un séjour à thème sur la découverte des richesses du territoire.

Un acteur de l’économie sociale et solidaire

Vacances Léo Lagrange est une entreprise de tourisme social. « Nous nous inscrivons dans l’Economie sociale et solidaire (ESS) parce que nous proposons des vacances de qualité à des coûts abordables. On agit pour défendre nos valeurs. Et nous mettons l’économie au service de nos idées », explique Pascal Carrano. Concrètement, « nos lieux accessibles s’inscrivent dans le territoire local, embauchent au niveau local. Et respectent des valeurs fortes telles que la tolérance, la mixité, le partage etc. » A titre d’exemple, Vacances Léo Lagrange tente petit à petit d’obtenir la Clef verte dans ses centres. Il s’agit du premier label environnemental international pour l’hébergement touristique et la restauration.

Bientôt 11 centres

Actuellement, deux styles de vacances sont proposés : des destinations famille ou enfance-jeunesse (dont colonie de vacances). Dix centres sont opérationnels dont quatre en Paca. A Marseille, celui basé sur l’archipel du Frioul est bien connu des habitants de l’île. Situé face au port de plaisance, à quelques mètres des plages, la structure est bien adaptée à l’accueil des groupes : classes de mer, stages d’initiation à la pratique d’un sport, séminaires etc. Les lieux proposent notamment 154 lits dans des bungalows, des salles de classe et deux pièces de restauration. Un onzième centre ouvrira prochainement ses portes à Apt (Vaucluse) dans le Luberon.

Miser sur Internet

Vacances Léo Lagrange est proche des collectivités et des comités d’entreprise. L’idée étant que ces derniers participent à la construction des centres. Mais aussi et surtout qu’ils participent financièrement dans un souci de limiter le budget des vacanciers. Car, comme toute entreprise de tourisme, la structure doit se positionner clairement pour attirer les vacanciers et concurrencer les autres acteurs présents sur ce créneau. Avec un objectif clair : remplir au maximum ses lits. « Nous sommes en train de passer au digital afin que les vacanciers puissent obtenir tous les renseignements nécessaires sur nos centres en un seul clic et réserver leur séjour en ligne. Nous avons un déficit énorme de visibilité sur la toile », admet Pascal Carrano.

Il sait de quoi il parle puisqu’il est arrivé à ce poste, il y a 36 mois, en connaissant déjà bien la structure (il était vice-président bénévole auparavant) et le monde de l’ESS. Son programme pour Vacances Léo Lagrange se compose de plusieurs étapes : « la première année nous semons (actions), la deuxième année nous arrosons (rencontres), la troisième année nous récoltons (vacanciers en hausse). La récolte devrait être bonne, à condition qu’il y ait du soleil. »

Né en 1900, Léo Lagrange était un député socialiste du Nord, précurseur dans la réflexion sur le temps libre. Il fut le premier sous-secrétaire d’Etat aux Sports et à l’Organisation des loisirs dans le gouvernement issu du Front populaire, en 1936. Il accompagna l’essor des congés payés, des auberges de jeunesse, des sports de masse…
Vacances Léo Lagrange est membre de la Fédération Léo Lagrange qui poursuit le combat du député, « pour une société plus tolérante, plus juste, plus responsable ».





TPBM

Annonces légales et avis de marchés publics

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement TPBM› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide