Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Une boutique Com. à la gal'rie

le - - Artisanat

Une boutique Com. à la gal'rie
H. Saveuse - Com. à la gal'rie, boutique entre commerce et galerie d'art, fête cette année ses 10 ans.

Répar'actrice et commerçante, Magali Jacquelin mêle au gré de ses envies les créations d'artistes et d'artisans à ses propres « rapiéçages » de meubles anciens dans sa boutique de la rue Droite à Sisteron. Immersion dans la caverne d'Ali Baba.

Des jouets en bois colorés pour les enfants, des bijoux en crochets pour les plus grands, des peintures d'artistes ou encore des lampes en courges, impossible de ne pas craquer dans la petite boutique Com. à la gal'rie, entre commerce et galerie d'art, qui fête cette année ses 10 ans.

Dix ans déjà que Magali Jacquelin, la Bourguignonne, a quitté son statut de salariée dans l'animation évènementielle et qu'elle a posé ses valises à Sisteron, « entre mer et montagne » comme elle le précise. En 2007, la fille de brocanteurs quitte une vie bien installée pour tenter l'aventure d'entrepreneuse. Elle met huit mois à inventer le concept. « Trop souvent, certaines personnes hésitent à entrer dans une galerie, ils se disent "ce n'est pas pour moi, c'est trop cher". En créant mon entreprise "Com. à la gal'rie", je voulais que toutes les personnes qui passent le pas de ma porte se sentent à leur aise. Ma boutique se visite, on y reste pour échanger des astuces, papoter », détaille la propriétaire des lieux.

Sa clientèle se compose essentiellement de touristes venus flâner pendant leurs vacances, mais aussi d'habitués à la recherche de produits originaux. Au total, 45 artistes artisans exposent leurs œuvres dans la boutique. Les étonnantes lampes courges cohabitent avec les sacs en tissu ornés de peintures uniques, posés au pied d'une vieille échelle restaurée. Dans un fouillis bien orchestré qui suscite l'envie, Magali Jacquelin ouvre sa boutique 7 jours sur 7 pendant tout l'été pour pouvoir lever le pied en hiver où elle se consacre à sa seconde activité, la réparation de mobilier.

« De vrais tréso​rs d'ébénisteries »

Depuis un an et demi, elle a rejoint le réseau des Répar'acteurs de Paca et pourtant, le « recyclage de meubles anciens » comme elle le nomme, elle le pratique depuis bien longtemps. Ses parents, brocanteurs, lui avaient transmis la passion. « Ce qui m'intéresse dans le fait de donner une nouvelle vie à un objet, à du mobilier, c'est souvent l'histoire qui se cache derrière. Les particuliers qui me connaissent viennent vers moi et me demandent de trouver une solution pour leurs vieux meubles. Les vieux buffets par exemple sont de vrais trésors d'ébénisteries. A les voir massifs, datés, on en oublie parfois le travail qu'il y a eu avant. En allégeant les étagères par des plaques de verre, en ponçant les vernis foncés, en changeant les poignets des tiroirs, on découvre un tout nouveau meuble qui s'intègre mieux à notre quotidien, tout en gardant les souvenirs qu'il véhicule avec lui. »

Aujourd'hui, Com. à la gal'rie génère un chiffre d'affaires de 55 000 €. A l'avenir, Magali Jacquelin souhaite continuer à s'investir dans le réseau des Répar'acteurs Paca. Elle sera d'ailleurs présente, comme une partie d'entre eux, le 14 octobre prochain à Château-Arnoux pour une Journée de la répar'action.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).




Hélène SAVEUSE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide