Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Toulon Médiation œuvre à l'essentiel

le - - Droit et chiffre

Toulon Médiation œuvre à l'essentiel
Olivier Réal - Carole Leveel, Jean-François Hesse et Jocelyne Rolland

Créée il y a un an par neuf partenaires, Toulon Médiation intervient sur les champs de la médiation conventionnelle et judiciaire, mais aussi à la propagation de ce processus innovant de résolution des conflits permettant de co-construire rapidement - quand c'est possible - des sorties de crise satisfaisantes pour tous.

« Tout n'est pas dit quand un code a parlé », a écrit Victor Hugo (« Les Misérables »). Le président de Toulon Médiation, Jean-François Hesse, par ailleurs médiateur de justice dans le cadre de son métier d'assureur, aime évoquer cet adage « plus actuel que jamais au moment où la justice du XXIe siècle sort du tribunal et encourage par la loi les modes amiables de résolution des litiges. Le monde judiciaire n'est pas épargné par les bouleversements qui se produisent dans tous les secteurs en ce début de 3e millénaire, et même fortement mis à l'épreuve. Les solutions traditionnelles sont décevantes, longues, coûteuses et insatisfaisantes, y compris pour ceux qui gagnent. » En fait, poursuit l'avocate Maître Jocelyne Rolland, co-créatrice et trésorière de cette association loi 1901, « la justice résout les litiges mais pas les conflits entre des personnes qui, souvent, se détruisent la vie avant, pendant et après le procès. L'un des effets pervers réside dans la dissolution définitive des liens entre les parties et un ressenti qui perdure. » D'où la médiation qui ne consiste pas à pratiquer le droit mais à rétablir ce lien perdu, à se reparler, à faire appel à l'émotionnel.

Être d'accord sur le désaccord

« C'est très psychologique, il faut être d'accord sur le désaccord », souligne Jean-François Hesse. « Réunir les opposants autour de la table prouve d'ailleurs d'entrée que l'accord n'est pas insurmontable et met en évidence le courage d'essayer, de se donner une chance, quand bien même c'est la dernière, d'éviter d'aller ou de retourner en procédure judiciaire », renchérit Maître Carole Leveel, avocate et vice-présidente de l'entité toulonnaise. Par ce moyen qui a le vent en poupe, il s'agit de se démarquer d'une justice qui donne une solution juridique à des problèmes qui ne le sont pas. « Tout en agissant sous le sceau de la confidentialité, nous permettons parfois aux victimes de bénéficier de la reconnaissance de leurs souffrances, ce dont elles ont besoin pour se reconstruire, mais aussi tout simplement pour mettre fin au conflit. »

Cette transformation de la façon de penser et de faire peut s'appliquer d'autant plus aux avocats qu'ils ont leur place dans la médiation aux côtés de leur client pour veiller au respect des règles de droit, tout en laissant le médiateur conduire la réflexion, écouter, passer la parole, faire reformuler à chacun les propos de l'autre pour asseoir la compréhension et le dialogue. Une méthodologie qui n'est pas le fruit du hasard mais a fait l'objet d'une formation officielle de 200 heures, sanctionnée par un diplôme universitaire, histoire de maîtriser parfaitement les bases d'une approche nécessitant une grande finesse de compréhension pour arriver à remettre l'humain au cœur du débat et l'apaisement en fil rouge des échanges.

Un retour à l'essentiel pour un coût réparti entre les participants bien inférieur à une procédure dont la durée et le préjudice affectif sont un prix souvent très lourd à payer…

Retrouvez notre focus sur la médiation judiciaire dans le numéro 1225 de TPBM (parution le 14/03/2018). Cliquez ici pour vous abonner.



Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide