Fermer la publicité

Thierry Oppikofer : « La vitalité du Cobaty n'a jamais été aussi forte »

le 02 mai 2017 - Rémy MARIO - Organisations professionnelles

Thierry Oppikofer : « La vitalité du Cobaty n'a jamais été aussi forte »
Rémy Mario - Thierry Oppikofer est le président national du Cobaty

Présent à Cannes lors d'une rencontre « La Parole aux Associations », le président fédéral du Cobaty, Thierry Oppikofer, qui va terminer son deuxième mandat en décembre, évoque l'actualité de l'association internationale, ses projets, son dynamisme... Cobaty fêtera en octobre ses 60 ans d'existence, à l'occasion de son congrès annuel qui se tiendra à Genève.

TPBM : Quel est l'objectif de ces rencontres « La Parole aux Associations » que vous venez d'organiser à Cannes ?
Thierry Oppikofer : C'est un événement traditionnel qui a lieu chaque année dans la vie de Cobaty et qui est plutôt de portée interne. La parole est donnée à tous les Cobatystes, elle est libre et chacun peut s'exprimer car au Cobaty tout part de la base. Les associations, fortes de la profonde connaissance de leur territoire, évoquent leurs bonnes pratiques, leurs projets, leurs expériences et le font savoir. Cette année, les discussions étaient centrées sur le thème : « Cobaty : vivier de compétences, de ressources techniques et humaines ». Nous avons échangé sur la meilleure façon de valoriser cette richesse, de partager nos savoirs avec en toile de fond la philosophie de Cobaty : continuer de construire et d'aménager pour le bien être de tous.

Votre grand congrès annuel se profile. Pouvez-vous nous en parler ?
L'événement aura lieu cette année à Genève, au mois d'octobre. Ce sera la deuxième fois que nous l'organisons en Suisse, après Lausanne, en 2001. Il aura un caractère particulier car Cobaty fête cette année ses 60 ans. Trois jours de rencontres, d'échanges sont prévues et 1 000 personnes sont attendues. Notre thème central est choisi : ce sera bâtir dans la diversité et nous évoquerons la problématique des normes, des règlements, des labels qui différent selon les pays et les territoires. Des intervenants de haut niveau prendront la parole. C'est un thème qui prend tout son sens au sein d'une fédération internationale comme la nôtre et face aux nombreux défis sociétaux qui traversent le secteur de la construction. Je pense aux économies d'énergies, à l'accessibilité, aux bâtiments sains mais aussi à la la prise en compte des risques naturels, au développement de l'économie circulaire pour économiser les ressources, etc. Après Lausanne, nous nous réunirons à Macon en 2018 sous ce thème de l'économie circulaire puis à Paris en 2019 où nous aborderons le thème des « Mégapoles ». En 2020, notre congrès aura lieu à Bordeaux.

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans TPBM en date du 17 mai





TPBM

Annonces légales et avis de marchés publics

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement TPBM› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide