Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Roland Gomez : « Proman poursuit son développement »

le - - Entreprises

Roland Gomez : « Proman poursuit son développement »
H. Saveuse - Roland Gomez est le directeur général de Proman.

Avec une croissance positive à deux chiffres en 2016, Proman s'approche chaque année un peu plus de son objectif des 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires à réaliser pour 2019. Une étape vécue comme un cap symbolique par Roland Gomez (fils), directeur général de Proman et acteur du développement de l'entreprise depuis déjà 20 ans.

TPBM : Pour 2017, vous annoncez une progression de votre chiffre d’affaires de 17,5% (soit un CA de 1,4 Md€) et la création de 21 agences, Proman se porte plutôt bien ?
Roland Gomez : Oui, Proman se porte bien et poursuit son développement sur le territoire national et au-delà des frontières, même européennes. Nous avons mis en place une stratégie qui porte ses fruits. Mais nous gardons à l’esprit qu’il reste de belles conquêtes à venir. Entre autre, pour 2017, nous prévoyons d’ouvrir 25 nouvelles agences en France. Il est également à noter que le marché de l’intérim, en baisse en 2015, a connu un rebond en 2016 et les prévisions pour 2017 sont plutôt bonnes. Nous bénéficions donc aussi d’une conjoncture plutôt favorable.

Quels sont les projets de Proman dans l’immédiat ?
Une nouvelle agence devrait ouvrir à Québec d’ici quelques semaines. Une équipe est sur place pour finaliser sa mise en place. Et, comme à chaque fois que nous avons pris la décision de nous développer, cette nouvelle opportunité est venue d’une rencontre entre des personnes. Je le précise, car l’humain reste au centre de nos priorités. C’est notre culture d’entreprise et je pense que jusqu’ici, c’est un modèle qui nous convient et qui nous réussit. Il est capital de rester indépendant et nous mettons un point d’honneur à nous tenir loin de la pression des marchés ou encore des dividendes à verser aux actionnaires. Proman est géré en bon père de famille et nous connaissons tous nos collaborateurs. Je le rappelle, chaque projet de croissance est né d’une belle rencontre humaine.

Avez-vous d’autres projets à l’international ?
En dehors du projet de création au Canada, aucun autre projet n’est suffisamment avancé pour l’annoncer aujourd’hui. Néanmoins, il est évident que la part du chiffre d’affaires à l’international, qui n’est que de 10% aujourd’hui, a vocation à croître. Nous sommes présents dans six pays d’Europe et pourtant l’histoire de Proman s’écrit sur le territoire national. Nous y réalisons la majeure partie de notre CA.

En 2016, vous avez été recruteur officiel de l’Euro UEFA et partenaire de l’opération. Avez vous pu mesurer les retombées économiques de cet événement ? A l’avenir, tenteriez vous à nouveau une telle expérience ?
Nous n’avons pas vraiment quantifié les retombées économiques liées à notre participation à l’événement. Mais il a naturellement participé à améliorer la notoriété de l’entreprise. Il a aussi contribué à la reconnaissance de notre expertise, notamment notre capacité à recruter. Selon mes calculs, 5 000 personnes sont intervenues dans 10 villes. Je pense que nous pouvons dire que ce partenariat a été une bonne opération. Et oui, si un événement de ce type se présentait à nouveau, nous n’hésiterions pas à nous positionner. Sans en dire plus, nous étudions aujourd’hui une opportunité pour un autre projet sportif.

Vous envisagez d’agrandir votre siège à Manosque, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?
Oui, nous commençons à être à l’étroit dans l’actuel bâtiment. Nous y sommes installés depuis septembre 2011, date à laquelle nous avons racheté ce bâtiment à l’Occitane. Dès notre arrivée nous avions créé une première extension, mais aujourd’hui nous devons à nouveau augmenter la surface du bâtiment d’environ 1 500 à 2 000 m2. Nous envisageons un projet innovant qui devrait être opérationnel d’ici début 2018.




Hélène SAVEUSE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide