Fermer la publicité

[Rendez-vous d'architecte] CFL en XXL

le 23 janvier 2017 - Jean Philippe PIERRAT - Architecture - article lu 190 fois

[Rendez-vous d'architecte] CFL en XXL
J.P Pierrat - CFL Architecture au grand complet pour visiter le chantier du futur collège Maximilien Robespierre.

Plus d'un quart de siècle d'existence jalonné de nombreuses réalisations d'ampleur pour l'agence CFL Architecture installée à Aix-en-Provence et en Corse ! Rencontre au gré de l'un de ses chantiers imposants.

A la façon d’un groupe de rock qui perdure, l’association des quatre architectes dirigeants du cabinet CFL se bonifie avec le temps. Entre ces quatre amis presque d’enfance, Corses ou d’origine, et cousins entre eux deux par deux, l’osmose, la complémentarité et l’harmonie atteignent même actuellement des sommets de sérénité et d’efficacité si l’on en croit Gilles Feraud, l’un d’eux qui porte volontiers la bonne parole pour tous.

Une interdépendance parfaite qui n’est pas nouvelle puisqu’elle remonte, raconte-t-il aussi, pour les trois plus âgés des associés, « à la 3e année d’école d’archi depuis laquelle nous concevons tous nos projets ensemble ». A ses côtés, Pierre Leccia (chêne en corse) renchérit au vol : « Mon talent, c’est eux », dit-il, tandis que son compère renvoie la balle en le comparant « au socle » sur lequel ils s’appuient. Il faut dire que quand cette agence, cotée dans la région, trouve dans son planning un peu de temps pour ouvrir ses portes à la presse, elle fait les choses plutôt bien et en grand. 

Une œuvre commune

Ainsi, l’ensemble de ses collaborateurs et collaboratrices ont-ils été eux aussi conviés à la « fête ». En l’occurrence à la visite du chantier d’un collège d’envergure de 9 000 m2 de surface, avec gymnase et auditorium intégrés, en cours de construction à Port-Saint-Louis-du-Rhône et auquel tous ont, peu ou prou, apporté leur pierre. « Une synergie permanente qui renforce et nourrit notre production », prend-t-on soin de souligner chez CFL. 

Edifié en association pour cette opération avec Frédérik Rill, un confrère local d’Istres, le futur établissement en question, qui ouvrira à la prochaine rentrée scolaire, s’élève à l’emplacement d’anciens terrains marécageux inondables. D’un coût global de près de 35 M€, cet équipement scolaire situé entre mer et Rhône, c’est-à-dire en zone de risque de submersion tant marine que fluviale, développe ses 9 000 m2 de surface ou presque à 1,5 m au-dessus du sol. Sous l’immense bâtiment organisé en U autour d’une toute aussi grande cour, des vides sanitaires* spécialement prévus doivent en particulier permettre le passage des flots en cas d’inondation.

Quand l’architecture prend consistance

Examinant attentivement le soin apporté à la réalisation du béton blanc brut de la façade principale, au sud-est, ciselée et ajourée comme un « totem urbain », Antoine Figarella, le troisième associé aixois** du cabinet, fait part d’une satisfaction… commune.

« Quand le gros œuvre s’achève comme ici, on commence à toucher du doigt et à prendre vraiment la mesure de ce qu’on a imaginé durant la conception, une étape toujours importante et appréciable », glisse-t-il.

Il est vrai aussi que dans cette agence où l’intelligence collective et l’esprit collaboratif sont portés au pinacle, les évaluations sont également partagées. Et les soucis itou.

« Ce qui rend complexe la réalisation d’un projet de construction, et l’apparente à un combat où l’on se sent seuls contre tous, ce sont les multiples contraintes et problématiques, notamment de budget, de réglementation… qui nous assaillent en permanence, mais aussi toutes les questions non exprimées auxquelles il convient pourtant de répondre également », souligne encore Gilles Feraud. Mais si l’on en croit la production maison, le savoir-faire en la matière ne semble plus à démontrer. C(Q)FL(D) !

* Un vide sanitaire est un espace d’air entre le plancher du bâtiment et le terrain, qui permet de l’isoler des intempéries et des mouvements de sol. 
** Le 4e architecte associé de l’agence, François Casalonga, est lui plus spécialement basé en Corse où l’agence opère également régulièrement.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide