Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Phosphorus Technologies met en boîte la sécurité informatique

le - - Economie

Phosphorus Technologies met en boîte la sécurité informatique
O. Réal - Didier Sammaritano et Malik Dahman, les créateurs de Phosphorus Technologies.

Comme la prose de monsieur Jourdain, Phosphorus Technologies mettait en application depuis des années le RGPD sans l'appeler ainsi (Règlement général sur la protection des données qui change la donne en Europe à partir de mai 2018).

En « connexion » depuis plus de 20 ans, Malik Dahman et Didier Sammaritano ont mis en commun leurs savoirs et leurs expériences acquis au sein de grands groupes mondiaux de l'informatique pour créer en 2009 Phosphorus Technologies, société dédiée à la sécurité informatique des entreprises. « L'idée était de produire des solutions de protection clés en main pour les TPE et PME, de 1 à 50 utilisateurs, sachant qu'elles constituent 90 % des entreprises en France », expliquent le président (Malik) et le directeur général (Didier) de cette société leader désormais dans son secteur depuis son siège seynois.

Ayant la confiance de Microsoft à la faveur d'un Customer Licence Agreement accordé par le géant américain, ce qui en fait son « plus petit constructeur au monde », Phosphorus Technologies évolue dans la branche embarquée dédiée au monde industriel. Cet autre segment que le family ou le pro, touche des machines à façonner et prêt à brancher calibrées pour des années (4 ans en l'occurrence) sans intervention particulière. Accompagnés par l'incubateur de la Belle de Mai à Marseille, ce qui leur a permis de cibler le marché, calibrer le produit, apprendre à travailler en réseaux, y compris en fréquentant la CNIL* ou Oséo devenu Bpifrance (notamment), ils ont beaucoup cherché et développé pour créer leur « Box and Cloud ». Un outil, amélioré sans cesse, permettant de relier une interface de monsieur Tout-le-monde aux nouveaux usages et au cloud, pour une sécurisation optimisée.

« Dormez tranquille »

« N'ayez pas peur de la perfection, vous ne l'atteindrez jamais », disait Dali, ce qui n'empêche pas d'essayer de s'en rapprocher, pourraient ajouter ces dirigeants inspirés, dont la montée en connaissances et en performances est exponentielle. Forts de solutions sur mesure, d'applications de son concept Diod comme Diod Alertes, pour la surveillance temps réel du parc informatique, ou Diod App sur mobile pour l'accès à distance de toutes les données, l'entreprise a gagné la confiance de grandes enseignes comme de « petits » clients (50/50 en termes d'activité). Elle apporte de la valeur ajoutée, au-delà de la sécurisation proprement dite, sur le volet primordial du « Plan de reprise d'activité » après une cyber-attaque ou un accident informatique, ramenant à quelques heures, voire une journée, un redémarrage qui peut prendre 10 jours, quand cela est possible. « Nous avons sauvé depuis 18 mois plus de 86 sociétés victimes de cryptolockers grâce à nos dispositifs », revendiquent Malik Dahman et Didier Sammaritano.

Leur box, qui sauvegarde l'intégralité des ordinateurs et des serveurs sur les cinq derniers jours, les quatre dernières semaines et les six derniers mois, a été produite à plus de 500 exemplaires à ce jour. Elle équipe en continu et en personnalisé (jusqu'au design) plus de 300 clients dans la France entière à des prix particulièrement compétitifs, à savoir à partir de 69 euros la box artisan basique, 99 euros la full box avec un large spectre de services, et plus encore bien entendu selon les besoins.

« Dormez tranquille », affirment-ils, anticipant avec leur petite équipe de cinq personnes et leurs partenaires les évolutions régulières dans une époque d'accélération des technologies qui leur correspond parfaitement. Les dernières briques qu'ils développent et assemblent accompagneront les entreprises et la société en général vers le RGPD, Règlement général pour la protection des données, qui va s'appliquer partout et pour tous en Europe à partir du 25 mai. Une révolution qui leur fait d'autant moins peur qu'elle se situe dans le cœur de métier…

* Commission nationale de l'informatique et des libertés.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).



Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide