Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Nice : Unofi, acquéreur de « Connexio »

le - - Urbanisme

Nice : Unofi, acquéreur de « Connexio »
BNP BARANI - La vue du bâtiment depuis la voie ferrée

L'immeuble de bureaux Connexio à l'Arénas à Nice, dont les travaux viennent de démarrer et qui sera entièrement occupé par la métropole Nice Côte d'Azur, va être acquis par Unofi, le groupe financier du conseil supérieur du notariat.

Premier immeuble de bureaux de la ZAC* du Grand Arénas dans l'éco-vallée à Nice à sortir de terre, Connexio (11 400 m² de surface), réalisé par BNP Paribas Real Estate, va être acheté par Unofi (Union notariale financière), le groupe financier contrôlé par le conseil supérieur du notariat. Et l'occupation de ces nouveaux bureaux dessinés par l'architecte Marc Barani, directement reliés au tramway et au futur pôle multimodal Nice Aéroport, est d'ores et déjà assurée en totalité. La métropole Nice Côte d'Azur va en effet y loger, dans un premier temps, 670 agents pour un loyer annuel de près de 2,6 millions d'euros. Une décision qui va lui permettre de résilier trois baux à l'Arénas et dans le centre ville de Nice qui lui coûtaient 3,1 millions d'euros par an. Et également de réaliser des économies de charges substantielles, grâce au niveau de performances énergétiques élevées de Connexio (RT 2012 -30%). Cet ensemble (35 millions d'euros HT d'investissement) dont les travaux ont été confiés à Fayat Bâtiment viennent de débuter et il sera livré à l'automne 2019. Sur un foncier très contraint, Marc Barani a conçu un bâtiment long et effilé, en forme de proue au début de la route de Grenoble.

* Zone d'aménagement concerté




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide