Fermer la publicité

Marseille : Sifer lance les travaux de la deuxième tranche d'Osmoz

le - - Chantiers

Marseille : Sifer lance les travaux de la deuxième tranche d'Osmoz
W. Allaire - Une vue du chantier du programme Osmoz (10e).

Le groupe Sifer vient de poser la première pierre de la deuxième tranche du programme Osmoz, dans le quartier de Saint-Loup (10e). Cet ensemble de 352 logements sera livré fin 2018. Dans la foulée, le promoteur lancera d'autres opérations dans Marseille.

Alors que les travaux de la première tranche du programme (176 logements) touchent à leur fin (livraison décembre 2017), les dirigeants de Sifer et le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin ont posé, ce 9 octobre, la première pierre du second volet de l'opération Osmoz, à Saint-Loup, dans les quartiers est de Marseille (10e).

Cette deuxième tranche livrable fin 2018 comprend 176 logements, dont une cinquantaine cédée en bloc à l'ESH Erilia (Habitat en région service) et 4 000 mètres carrés de commerces en pied d'immeuble. Alors que le projet (23 065 m2 de surface de plancher) conçu par l'agence Tangram Architectes est au milieu du gué (devis des travaux : 23 M€), Eric Lasery ne cache pas sa satisfaction : « Il ne reste plus qu'une dizaine d'appartements à la vente », affirme le président du groupe Sifer Immobilier. Des logements qui sont commercialisés au prix moyen de 3 500 / 3 600 euros le mètre carré.

PAE de Saint-Loup

Erigé sur le site d'une friche industrielle (l'usine des Moteurs Baudouin partie à Cassis), le programme constitue la deuxième étape du plan de recomposition urbaine de ce quartier. Cette mutation réalisée sous la forme d'un « PAE » (programme d'aménagement d'ensemble) a démarré en 2013 avec la mise en service d'un nouveau magasin Castorama (12 500 m2 de surface de plancher). Ce point de vente à la toiture végétalisée jouxte les immeubles de la résidence Osmoz. Il sera au centre du nouveau quartier qui comprendra 1 200 logements à terme.

En marge de ce programme, Sifer prépare d'autres projets dans Marseille. D'ici la fin de l'année 2017, il livrera un programme de 30 logements haut de gamme dans les quartiers sud (8e) et un petit programme de 20 logements au cœur du quartier de Saint-Julien (12e). A Paris, il s'apprête à livrer une petite résidence de 18 appartements (T1 et T2) rue Villafranca, dans le 15e arrondissement. Ces projets devraient lui permettre de réaliser 70 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, un chiffre en progression d'environ 20% par an depuis 2012.

Projets à Marseille

Dans la cité phocéenne, Sifer développe en co-promotion avec Bouygues Immobilier une opération de 80 logements en accession rue Elsa Triolet (8e) dans le quartier de Bonneveine (architecte : Arpaca). Près du rond-point du Prado (6e), il vient de déposer une demande de permis pour construire un ensemble d'une quarantaine de logements (concepteur : cabinet Tangram architectes). Dans les quartiers sud, le promoteur prépare une opération de 90 logements sur le chemin de la Soude (9e). Cet ensemble dessiné par le cabinet MAP architectes est retardé par un recours. Enfin, à la Capelette (10e), Sifer vient de présenter la nouvelle mouture du programme qui aurait dû initialement accueillir un méga centre commercial (42 500 m2 de surfaces de vente et un multiplexe cinématographique de 12 salles) sur la parcelle qui jouxte le palais des sports Marseille Grand Est,. Maintes fois repoussé, ce projet monté en partenariat avec Icade a finalement été abandonné. Le promoteur marseillais envisage désormais réaliser une opération mixant logements et commerces de proximité.

Retrouvez l'intégralité de ce reportage dans TPBM en date du 8 novembre.



William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide