Fermer la publicité

Les élus qui vont piloter Provence Alpes Agglomération

Alpes-de-Haute-Provence le 06 février 2017 - Hélène SAVEUSE - Collectivités territoriales

Les élus qui vont piloter Provence Alpes Agglomération
Cyrille De Villèle - L'équipe d'élus qui va gérer cette nouvelle intercommunalité

L'équipe d'élus qui va prendre en charge le lancement de la nouvelle intercommunalité, autour de Digne, se met en place, avec à sa tête Patricia Granet-Brunello.

Sans surprise, Patricia Granet-Brunello, maire de Digne-les-Bains, et présidente de la Communauté de communes Asse Bléone Verdon (CCABV), est devenue le 10 janvier la présidente de la nouvelle intercommunalité Provence Alpes Agglomération. Elle a été élue avec 62 voix sur 80. Si elle connaît le dossier, le territoire et ses acteurs, elle aura en charge de lancer cette nouvelle intercommunalité. De nouveaux enjeux se dessinent et des inquiétudes, légitimes, seront à lever.

Le périmètre

Réunis dans la salle de l’Abbé Féraud, à Digne-les-Bains, les 80 délégués titulaires de la nouvelle intercommunalité se sont affairés à élire, durant une séance d’installation qui aura duré un peu plus de 9 heures, leurs représentants. Au total, la communauté Provence Alpes Agglomération regroupe 46 communes. Elle est le résultat de la fusion de cinq intercommunalités* et rassemble 47 716 habitants, soit l’équivalent d’un tiers de la population bas-alpine.

Les compétences

Parmi les compétences obligatoires, la nouvelle agglomération aura en charge le développement économique via la promotion du territoire, la gestion des zones d’activités et des thermes notamment. Elle devra également apporter des réponses quant aux politiques locales du commerce, la promotion touristique, la politique de la ville, l’équilibre social et l’habitat. Cette nouvelle entité devra gérer l’accueil des gens du voyage, la collecte et le traitement des déchets ménagers. Parmi les compétences optionnelles, l’agglomération aura en charge un volet environnement (protection et mise en valeur), mais aussi la voirie et les actions sociales et culturelles du territoire.

Un défi collectif

Si la nouvelle agglomération a officiellement vu le jour le 10 janvier 2017, un groupe de  délégués titulaires planche depuis le 6 avril 2016 sur le cap à donner et l’organisation de cette nouvelle intercommunalité. Patricia Granet-Brunello précise : « j’ai entendu les interrogations et les inquiétudes face au changement. Mais je crois que le passage du cap du 1er janvier, celui de la fusion, est réussi. » Et d’ajouter : « chacun a été respecté et reconnu pour son travail. En décidant de lier nos spécificités, de faire jouer nos complémentarités, d’unir nos forces, nos compétences et nos énergies, nous, élus territoriaux, créons une dynamique nouvelle à notre territoire fusionné. »

Un Scot à élaborer

Dans les prochaines semaines, les élus travailleront à l’élaboration du Schéma de cohérence territoriale (Scot) et la mise en place opérationnelle de services « mutualisés » avec notamment l’élargissement du périmètre d’intervention des TUD (Transports urbains dignois).

* Les  communautés de communes Asse Bléone Verdon, Duyes et Bléone, Moyenne Durance, Haute Bléone et Pays de Seyne.

Les Vice présidents et leurs délégations :

  • Présidente : Patricia Granet Brunello (Digne les Bains)
  • 1er Vice Président : Patrick Martellini, déléguée aux finances (maire de Château Arnoux St Auban)
  • 2nd Vice président : Francis Hermitte, délégué aux stratégies touristiques (maire de Seyne)
  • 3ème Vice président : Gilbert Reinaudo, délégué aux ressources humaines  (maire du Brusquet)
  • 4ème Vice président : Denis Baille, déléguée aux travaux (maire de Thoard)
  • 5ème Vice président : Patricia Brun, déléguée à la gestion des services d’intérêt collectif (sport et loisirs, petite enfance (maire de Moustier Sainte Marie)
  • 6ème Vice président : Gérard Paul, délégué à la collecte, traitement et valorisation des déchets (Maire des Mées)
  • 7ème Vice président : Bernard Teyssier, délégué aux espaces environnementaux et équipements de pleine nature (élu à la Ville de Digne les bains)
  • 8ème Vice président : Emmanuelle Martin, déléguée aux transport et à la mobilité (maire de Mallemoisson)
  • 9 ème Vice président : Philipp Nicolosi, délégué à la stratégie économique (élu commune de Digne les Bains)
  • 10ème Vice président : Claude Fiaert, délégué à la culture et équipements culturels, coordination des manifestations d’intérêt communautaire et communication (maire de L’Escale)
  • 11 ème Vice président : Benoît Cazeres, délégué à la mutualisation, développement et évolution des compétences, et évaluation des politiques publiques (maire de Selonnet)
  • 12 ème Vice président : Bruno Acciai, délégué à l’attractivité du territoire (La Robine sur Galabre)
  • 13 ème Vice président : Patrick Vivos, délégué au développement durable (maire de Peyruis)
  • 14 ème Vice président : Gilles Chatard, délégué à la fabrique citoyenne et au conseil de développement (Malijai)
  • 15 ème Vice président : Philippe Pouleau, délégué à au SCOT et PLUI, Equilibre social de l’habitat  (adjoint à la commune d’Aiglun)

Les délégués :

  • Thibault Le Corre, délégué  Infrastructures, données et usages numériques (élu Ville de Digne les Bains)
  • Gérard Esmiol, délégué à la politique de la ville, CLSPD, gens du voyage (élu Ville de Digne les Bains)
  • Pierre Suzor , délégué au thermalisme (maire de Mézel)


À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide