Fermer la publicité

Le Pays des Ecrins aura son pôle santé pour l'automne 2017

Hautes-Alpes le 10 avril 2017 - Madeleine FAUCHÂTRE - Chantiers

Le Pays des Ecrins aura son pôle santé pour l'automne 2017
D.R. - La Maison de santé de la Vallouise.

Initiée par les socioprofessionnels de santé du Pays des Ecrins, il y a plusieurs années, la Maison de santé de la Gyronde, en vallée de la Vallouise, sera bientôt prête. Une réalisation qui va pérenniser l'installation des médecins et des professionnels paramédicaux dans la vallée. Le bâtiment, en travaux depuis septembre 2016, devrait être livré pour l'automne 2017.

Il faudra attendre encore quelques mois avant d’aller consulter son médecin à la Maison de santé de la Gyronde, en vallée de la Vallouise. Elle est en construction. Les élus se sont rendus sur le chantier en présence d’Alessandro Rovagna, l’architecte du projet.

La communauté de communes du Pays des Ecrins avait souhaité, en 2010, soutenir le projet de Maison de santé, « essentiel au maintien des populations sur le territoire et à l’accueil touristique » rappelle le président Cyrille Drujon d’Astros. Deux pôles devaient être créés : le pôle Durance à L’Argentière-la-Bessée et le pôle Gyronde à Vallouise. Celui de L’Argentière est en fonction depuis 2012. Il assure son service auprès des patients. Un cabinet de kinésithérapie et un cabinet d’infirmières sont abrités dans ce site.

Le pôle de la Gyronde, quant à lui, est sorti de terre. Il est à l’entrée de la commune de Vallouise-Pelvoux. Un emplacement stratégique, pour les communes de Vallouise-Pelvoux, Les Vigneaux et Puy-Saint-Vincent.

Un projet à 1,2 million d’euros

La Maison de santé de la Gyronde comprendra une pharmacie, deux cabinets de kiné avec un espace de rééducation, deux cabinets de médecins équipés d’un matériel de radiologie, un cabinet de dentiste, un cabinet d’infirmier, un cabinet de psychanalyste clinicien, un bureau nomade pour les consultations d’autres spécialités, des espaces communs et un studio destiné aux remplaçants ou stagiaires.

Le pôle santé offrira 580 m2 de surface. Cet équipement est financé par la communauté de communes du Pays des Ecrins à hauteur de 621 K€ pour un montant global de 1,2 M€. Pour boucler le budget, la communauté de communes s’est assurée de la participation de l’Etat (FNADT* et DETR**) et du conseil régional PACA pour la construction et le foncier.

Comme le projet comportait un mode de chauffage par géothermie, elle a également sollicité l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et le conseil régional pour financer une partie de l’étude. « Je tiens à souligner la dynamique et le sérieux des entreprises des Hautes-Alpes qui travaillent sur ce chantier. Nous sommes dans les temps et le travail est de qualité. Cela mérite d’être précisé », conclut le président Drujon d’Astros.

* Fonds national d’aménagement et de développement du territoire.
** Dotation d’équipement des territoires ruraux.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide