Fermer la publicité

La mutualité, une vision différente du service au client

le 20 avril 2017 - Alain RICCI - Entreprises

La mutualité, une vision différente du service au client
A. Ricci. - Philippe Gomez est opticien à Avignon.

De Nice à Avignon, les Opticiens mutualistes ont construit un réseau de 19 magasins et de 70 salariés pour un chiffre d'affaires de 8,5 millions d'euros. La mutualité représente un engagement fort pour ses dirigeants, mais aussi pour ses clients.

Les Opticiens mutualistes ne sont pas des opticiens comme les autres. « Nous ne sommes pas que des commerçants… On ne pousse pas à la consommation » précise Philippe Gomez, directeur du réseau des opticiens mutualistes de la Mutualité Française Paca et opticien à Avignon.

Un chiffre en dit plus : 60% de clients mutualistes… La part de ces clients représente la marque de fabrique des Opticiens mutualistes. Car la mutualité française porte trois engagements : la promotion et la défense du mouvement mutualiste, la prévention et « la partie commerciale pour produire la richesse que l’on partage. On s’inscrit dans un mouvement social et solidaire avec un mouvement qui est très attaché à la défense de la sécurité sociale », souligne Philippe Gomez.

L’économie sociale et solidaire

Le réseau des opticiens mutualistes Paca s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire. Il s’attache à réinvestir l’excédent commercial dans ses magasins et à redistribuer à ses salariés « dans un souci d’amélioration de la qualité de service et de développement du réseau », insiste Philippe Gomez.

Production française

En France, c’est le troisième réseau national avec 762 magasins, 5 500 salariés et 55 millions d’euros de chiffre d’affaires. Ainsi le réseau permet de négocier les achats en verre, en monture. « Nous travaillons avec des verres de fabrication française et concernant les montures ce sont pour 40% minimum une production nationale », précise Philippe Gomez. Ainsi, Karavan, l’Amy, Grasset, Oxibis, Opalia, toutes ces marques ont leur place sur les promontoires des opticiens mutualistes.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide