Fermer la publicité

Aix : LA CNAC donne son feu vert à l'extension du Carrefour de la Pioline

le - - BTP et Urbanisme

Quatre mois après le veto de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC), la commission nationale (CNAC) a accordé ce 26 octobre son feu vert à la demande d'autorisation déposée par la foncière du distributeur pour l'extension de son hypermarché de la Pioline, dans la périphérie d'Aix. Cette dernière a donc le champ libre pour agrandir ce centre commercial de 5 100 mètres carrés en vue de porter sa surface commerciale de 18 250 à 23 620 mètres carrés.

La SAS Immobilière Carrefour prévoit de développer ces nouvelles surfaces en lieu et place du parking en silo situé sur le flanc ouest du point de vente. L'objectif est de doubler la surface de sa galerie marchande (de 4 270 à 9 370 m2) pour lui permettre d'accueillir deux moyennes surfaces non alimentaires de respectivement 1 140 et 1 760 mètres carrés et 17 boutiques (2 200 m2 de surface de vente).

Cette extension labellisée BREEAM* « very good » sera surmontée de deux niveaux de parking reliés au parking silo existant sur le flanc sud du point de vente. L'opération devrait entraîner une réduction du nombre de places de stationnement (de 2 480 à 2 187 places).

Les travaux pilotés par le cabinet Sud Architectes (Lyon) devraient durer 22 mois. Leur démarrage est toutefois conditionné à l'obtention du permis de construire.

Rappelons qu'avec 189 millions de chiffres d'affaires en 2016 (pour 14 000 m2 de surface de vente), le Carrefour d'Aix-La Pioline est le 12ème hypermarché français et le deuxième du département des Bouches-du-Rhône derrière le Auchan d'Aubagne (249 M€ de CA pour 16 480 m2 de surface de vente).

* British research establishment environmental assessment method.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide