Fermer la publicité

L'Union pour l'entreprise veut aider le département des Hautes-Alpes à se développer

le - - Organisations professionnelles

L'Union pour l'entreprise veut aider le département des Hautes-Alpes à se développer
M-F. S - L'UPE 05 a tenu sont Dîner de l'économie le 11 octobre

Le 6e Dîner de l'économie organisé par l'UPE 05 à Gap a été l'occasion pour son président Laurent Brutinel de dresser le bilan de sa première année de mandature et de faire passer quelques messages...

L'UPE 05 (Union pour l'entreprise) va devoir pousser les murs du Quattro l'année prochaine tant la demande des chefs d'entreprise est grande de pouvoir assister au Dîner de l'économie, co-organisé avec le Crédit Agricole. Le fondateur du journal économique L'Opinion, Nicolas Beytout, était le grand invité de ce rendez-vous qui s'est déroulé le 11 octobre à Gap. Devant 550 personnes, il a livré son analyse des atouts et faiblesses de la France.

Laurent Brutinel, président de l'UPE 05, lui, connaît bien les forces et fragilités des Hautes-Alpes. « Notre projet est d'aider ce département à se développer, en totale collaboration avec l'ensemble du monde économique. Désormais, les politiques et représentants de l'Etat nous consultent. Avant, ce n'était pas le cas ou alors, chacun donnait son avis indépendamment et le décideur faisait finalement ce qu'il voulait », constate le chef d'entreprise.

« On part de loin. Aujourd'hui, nous avons de vraies discussions avec les politiques, même si on aimerait que les choses aillent plus vite. Parfois, les élus se sentent seuls face à leur décision. Avoir le poids du monde économique derrière eux les rassure, les crédibilise, et tout cela permet de sortir des programmes qui seraient restés au placard. »

Laurent Brutinel exhorte le territoire à lancer des projets en se saisissant des enveloppes financières de la Région ou de l'Europe par exemple. « Le manque de moyens est une excuse. Des financements, il en existe, il faut aller les chercher, remplir des dossiers, et bien sûr mettre aussi la main à la poche. »

L'aménagement de Serre-Ponçon et un golf à Serre-Chevalier comme pistes de développement

Le président de l'UPE 05 a d'ailleurs quelques idées en tête. A commencer par l'aménagement du lac de Serre-Ponçon. « Même si le tour du lac s'est bien amélioré ces dernières années, il reste sous-utilisé, pas assez mis en valeur. Je pense à une piste cyclable qui ferait le tour du lac, à des plages qui pourraient être exploitées quand le lac commence à baisser pour prolonger la saison. » M. Brutinel estime aussi que la création d'un golf à Mônetier-les-Bains (Serre-Chevalier) inciterait l'installation d'une hôtellerie haut-de-gamme et permettrait là encore d'allonger la saison d'été et, par conséquent, de favoriser l'emploi.

Au terme de sa première année de mandature à la tête de l'UPE 05, Laurent Brutinel est enthousiaste.

« C'est très prenant, mais j'apprends et interviens sur beaucoup de sujets. Je suis enchanté du travail des membres du bureau qui s'est vraiment féminisé. Je suis ravi que les femmes chefs d'entreprise s'impliquent. On a réussi à monter des listes prud'homales paritaires. »

L'UPE 05 a trois raisons d'être : la défense de l'entreprise, la gestion de plus de 200 mandats et l'organisation de rendez-vous afin de favoriser les échanges entre chefs d'entreprise. Au regard de la croissance du réseau qui gagne 10% d'adhérents supplémentaires depuis quelques années, chacun semble y trouver son compte.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide