Fermer la publicité

Jean-Christophe Moraud : « Je vais pousser les projets structurants en Vaucluse »

le - - Institutions

Jean-Christophe Moraud : « Je vais pousser les projets structurants en Vaucluse »
A. Ricci. - Jean-Christophe Moraud est le nouveau préfet de Vaucluse

Le nouveau préfet de Vaucluse vient d'évoquer devant la presse les enjeux du territoire vauclusien. Jean-Christophe Moraud a été nommé préfet de Vaucluse par décret du 28 juillet 2017. Il a déjà exercé la fonction de préfet dans l'Orne, puis dans l'Yonne. Dans sa carrière professionnelle, il a construit une solide expérience dans la gestion des collectivités territoriales. En effet, il a été directeur général des services du département de l'Essonne et écrit de nombreux ouvrages sur les collectivités locales : « Les relations financières entre l'État et les collectivités locales », « Gestion et finances des collectivités locales », « Administrer les territoires » ou encore « La prévention des risques juridiques et financiers dans les collectivités locales ».

TPBM : Quelle va être votre relation avec les collectivités territoriales, notamment sur les sujets sensibles ?
Jean-Christophe Moraud : L’État a décidé d’associer les collectivités locales au redressement des comptes publics. Les crédits de fonctionnement, avec notamment la dotation globale de fonctionnement, ont donc été abaissés. Mais d’un autre côté, l’État met les moyens sur les crédits d’investissement. +40% entre 2014 et 2017. L’État aide les projets. Je tiens à rappeler que les services de l’État sont également là pour fournir de l’ingénierie pour aider les communes qui n’ont pas suffisamment de staff pour mener à bien les projets complexes qui manient les règles d’urbanisme, le financement, etc.
En ce qui concerne la carte des intercommunalités dans le département, si des élus veulent fusionner, nous allons les aider. C’est également valable pour les communes nouvelles. Je mettrai mes compétences pour les aider à faire des simulations fiscales, à réaliser un pacte financier. Mais je vais m’assurer avant toute chose de comprendre leur projet.

Concernant le BTP, quel va être le fil conducteur de votre action ?
Le BTP redémarre en Vaucluse depuis le début de l’année. Les entreprises ont besoin d’avoir du chiffre d’affaires. Si l’État accompagne les collectivités locales dans leurs projets encore faut-il que ce ne soit pas un projet qui soit dans les limbes. Les projets doivent être mieux menés. On a délibéré, on a bouclé le tour de table financier, on a lancé les procédures de marché et de contrats publics, les ordres de services vont être passés rapidement et on engage les crédits. La dépense publique a un rôle économique très important. Je vais donc pousser les projets structurants comme le tramway du Grand Avignon, la LEO (Liaison Est Ouest) d’Avignon, etc. Le problème de ce département, comme d’autres département, c’est que les élus ne se font pas confiance entre eux. En ce qui concerne le logement, les logements sociaux bénéficient de financements de l’État directs ou indirects par des conventionnements. Il faut que le stock à construire diminue avant d’accorder d’autres PLAI [Prêt locatif aidé d'intégration, ndlr], etc.

Retrouvez l'intégralité de notre interview dans le TPBM en date du 6 septembre.




Alain RICCI
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide