Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

INFOGRAPHIE Immobilier : Avignon reste moins attractive

le - - Droit et chiffre

Immobilier : Avignon reste moins attractive
A. Ricci - Présentation des chiffres de l'immobilier par la chambre des notaires de Vaucluse et le groupement vauclusien d'expertises notariales.

La chambre des notaires de Vaucluse présente sa vingtième édition des chiffres de l'immobilier. Portées par des taux bas, les ventes sont en hausse de +11,83% sur le département, tandis qu'Avignon reste peu attractive. Une tendance qui pourrait cependant s'inverser.

Une croissance exponentielle en Vaucluse. Le département affiche 13 939 ventes immobilières en 2017, soit une hausse de +11,83%. « Les acheteurs continuent de bénéficier de prix stables soutenus par des taux d'intérêt toujours aussi bas », explique Chantal Basin, présidente de la chambre des notaires de Vaucluse, qui a présenté sa vingtième édition des chiffres de l'immobilier. Selon ce dernier rapport, le prix des appartements anciens est en recul de -2,8%, celui du neuf progresse de +6,2%. Quant au prix des maisons anciennes, il est en hausse maîtrisée de +2%. Les terrains à bâtir restent stables à +0,2%. Enfin, le prix médian pour les appartements anciens atteint 1 760 euros/m2, 3 210 euros/m2 pour les appartements neufs, 214 400 euros pour les maisons anciennes et 91 500 euros pour les terrains à bâtir.

Le cas Avignon

« Cette année encore, Avignon est la préfecture régionale à présenter, sur un an, la plus forte baisse du prix au mètre carré pour les appartements anciens avec -4,8% », révèle Pierre Doux, notaire. « La ville est moins attractive. Les acquéreurs préfèrent acheter en dehors », ajoute Jean-Baptiste Borel, président du groupement vauclusien d'expertises notariales. « Mais c'est une période temporaire », essaye de justifier le notaire Alain Ducros. Et de poursuivre : « Cette baisse des prix est liée aux travaux du tramway. Quand les travaux seront terminés, les prix vont augmenter. »

« A contrario, le prix des appartements neufs est en hausse de +9,8% sur cette même commune. Cela s'explique par le fait qu'ils sont acquis principalement par des investisseurs avec un objectif locatif, notamment dans le cadre des lois de défiscalisation », raconte Pierre Doux.

Profil de l'acquéreur

7 acquisitions sur 10 sont réalisées par des Vauclusiens. « Le plus remarquable est de constater que les acquisitions intra-communales concernent un bien sur trois », précise Jean-Louis Beaud, notaire. Quelle catégorie achète le plus ? Les professions intermédiaires achètent 26% des biens immobiliers, suivies des cadres supérieurs 18% et des retraités 15%. Les plus de 60 ans portent davantage le marché immobilier (19%) que les jeunes de moins de 30 ans (13,5%). Les primo-accédants ont plutôt entre 30 et 39 ans (27%) et préfèrent les terrains à bâtir (42,3%). La durée de détention d'un bien s'établit à 11,5 ans pour les appartements anciens et 13 ans pour les maisons.

2018 se dessine

« Le marché de l'immobilier devrait continuer de croître en Vaucluse, principalement porté par les primo-accédants et les investisseurs », relate Chantal Basin. Concernant les terrains à bâtir, pour Henri Passebois, notaire, « au vu de la loi ALUR*, de la mise en place des PLU (plan local d'urbanisme), de l'augmentation de la charge foncière et de la densification demandée par les pouvoirs publics, on peut penser que les parcelles de terrains à bâtir n'iront pas en grandissant, que le prix médian va se stabiliser, mais que le prix au mètre carré continuera à augmenter. »

* Loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové




Alain Ricci
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide