Fermer la publicité

[Guide interactif] Les chambres de commerce et d'industrie renouvellent leurs élus

le 18 octobre 2016 - Rédaction - Dossiers - article lu 346 fois

[Guide interactif] Les chambres de commerce et d'industrie renouvellent leurs élus
So.P. - Les élections se déroulent du 20 octobre au 2 novembre 2016.

Du 20 octobre au 2 novembre, les entrepreneurs sont appelés à élire leurs représentants dans les Chambres de commerce et d'industrie. Tour d'horizon des différents candidats avec notre guide interactif.

Pour qui les chefs d’entreprise voteront dans les CCI de Paca ? Si la chambre consulaire est maintenant régionalisée, la campagne électorale dans les chambres départementales garde de fortes spécificités locales. D’un département à l’autre, le nombre de listes, leur composition et leurs soutiens montrent une forte identité et des particularismes locaux du monde économique. Si dans les Alpes-Maritimes et les Hautes-Alpes, le mouvement patronal a réussi à faire son unité et présenter une liste d’union, dans d’autres départements, c’est loin d’être le cas. Quatre listes en Vaucluse, trois listes dans les Bouches-du-Rhône et deux dans le Var. 

Notre guide interactif

Cliquez sur les logos pour accéder à aux fiches des candidats : 

(Esther Griffe)

Baisse des taxes allouées aux CCI

Pourtant, ce scrutin se déroule dans un contexte plutôt inquiétant pour les finances des chambres consulaires. Si l’on se fie au projet de loi de finances pour 2017, les CCI seraient, une nouvelle fois, visées par une baisse de la taxe qui leur est allouée. La CCI de France évoque une perte de « 60 millions d’euros, soit une baisse de 6,7 % pour cette année ». Le problème, c’est que « cette diminution des ressources affectées aux CCI s’ajoute aux 35 % intervenus lors des quatre dernières années » regrette la CCI de France.
Derrière cette perte sèche, pointe le danger d’une remise en question d’un certain nombre de services proposés par les CCI, dont la formation et l’accompagnement des entreprises.

Des élections peu suivies, pourtant…

Jusqu’ici, ces élections ont été généralement peu suivies par les chefs d’entreprise. Ils sont seulement, en moyenne, 14 % à voter. Pourtant, les CCI jouent un rôle de représentation du monde de l’entreprise face aux décideurs politiques locaux. Elles accompagnent aussi les entreprises, avec un certain nombre de services, et jouent un rôle important dans le développement économique des territoires.

Plus de femmes élues

Deux autres « nouveautés » sont à prendre en compte cette année. Plus de femmes devraient faire leur entrée dans les instances représentatives des CCI. « En application de la loi de 2014, sur la parité, les candidats se présentant à la CCIR (CCI de région, NDLR) sont accompagnés d’un suppléant de sexe opposé. La présence de femmes chefs d’entreprise, tant au niveau régional que local, devrait donc augmenter » peut-on lire sur les documents des CCI. L’objectif est d’atteindre 30 à 50 % d’élues.

L’autre facteur à prendre en compte est la régionalisation de la CCI. Si les CCI territoriales continuent d’exister et de jouer un rôle important, le pouvoir de décision se trouve maintenant à la CCI de région.

Les chefs d’entreprise qui iront siéger, pour les cinq prochaines années, à la CCI de région, ou dans leur CCI départementale, ont donc déjà, en plus des dossiers locaux, de nombreux « chantiers » à gérer…

Retrouvez la suite des articles et l'intégralité de notre dossier consacré aux élections des chambres consulaires dans le numéro 1151 de TPBM (parution le 12/10/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an). 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide