Fermer la publicité

Eric Taverni revient à la barre de 13 Habitat

le - - Carnet

Un (re)tour de piste et puis s'en va... Six mois après avoir été réintégré par la justice*, Bernard Escalle été démis de ses fonctions de directeur général de l'OPH** 13 Habitat (35 000 logements) par le conseil d'administration de l'organisme ce 11 octobre.

A la différence des deux premières fois (en 2012 et en 2014), ce licenciement s'est effectué à l'amiable via une rupture conventionnelle. Dans la foulée, les administrateurs de l'office départemental ont renommé Eric Taverni, le prédécesseur de Bernard Escalle à son poste. Durant cette parenthèse de six mois, ce dernier était retourné dans le giron du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, collectivité dont il était directeur général adjoint de la construction, de l'environnement, de l'éducation et du patrimoine avant de rejoindre le bailleur fin 2015.

Avant de travailler à Marseille, ce cadre territorial, recruté par l'ancien président du département Jean-Noël Guérini, était directeur général des services techniques de la ville d'Ajaccio.

Rappelons que 13 Habitat est présidé depuis le printemps 2015 par le conseiller départemental marseillais (LR) Lionel Royer-Perreaut. L'office emploie 800 salariés et dispose d'un budget de 420 millions d'euros. L'organisme devrait livrer près de 860 logements neufs d'ici la fin 2018 et engager la rénovation thermique d'environ 2.500 logements de son parc existant sur la même période. Enfin, en 2016 l'OPH a adopté son nouveau plan stratégique de patrimoine (PSP), un document qui prévoit près de 1,5 milliard d'euros d'investissement d'ici 2026. 680 millions seront dévolus aux chantiers de requalification du parc et 700 millions iront dans la construction de nouveaux logements.

* Le 7 mars 2017, la cour administrative d'appel avait enjoint 13 Habitat de réintégrer son ancien DG, sous peine d'une astreinte salée de 3.000 euros par jour. Bernard Escalle avait été limogé en février 2012 sur ordre de l'ancien président de l'Oph, le conseiller départemental socialiste marseillais, Christophe Masse. Un licenciement qu'il avait contesté en justice.
** Office public de l'habitat




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide