Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Entreprise Tamietti : plombier-chauffagiste de père en fille

le - - Artisanat

Entreprise Tamietti : plombier-chauffagiste de père en fille
H. Saveuse - Johanna Tamietti a pris les rennes de l'entreprise familiale il y a trois ans.

Comptant parmi la poignée de femmes chefs d'entreprise dans le secteur du bâtiment dans les Alpes-de-Haute-Provence, Johanna Tamietti a pris il y a trois ans les rennes de l'entreprise familiale.

En octobre 1982, Jacques et Annette Tamietti créent leur entreprise spécialisée dans la plomberie, le chauffage toutes énergies, l'électricité et la climatisation. Mais les parents sont bien loin d'imaginer qu'un jour leur fille leur succédera. Et pourtant, qu'importent les réflexions machistes dans les centres de formation, majoritairement fréquentés par des garçons, Johanna Tamietti sera plombier-chauffagiste comme son père.

En 2007, son BTS Fluide énergie en poche*, elle entre dans l'entreprise en tant qu'apprentie puis salariée. Les chantiers se succèdent dans un périmètre de 40 km autour de la ville de Digne-les-Bains, et quelques fois plus loin. En juin 2014, Jacques Tamietti prend sa retraite, Johanna devient gérante et crée en parallèle une société de maintenance qui suit les installations de ses clients. Aujourd'hui, l'entreprise familiale compte neuf salariés, dont deux sur la partie maintenance.

L'adaptabilité comme remède anti-crise

Malgré les références et la réputation, l'entreprise connaît un creux durant quelques mois. Johanna Tamietti redouble d'efforts, répond massivement aux appels d'offres, réduit un temps la voilure des apprentis.

« En six mois, après un travail acharné, nous avons réussi à garder le cap. Il n'y a pas de solution miracle, il faut savoir s'adapter. Je pense aussi que notre atout est d'être multi-activités. Certaines années nous faisons plus de salles de bain, d'autre plus de chauffage. D'autre part, il faut savoir séduire une nouvelle clientèle et se faire un réseau. Et communiquer, beaucoup. »

Aujourd'hui, l'entreprise Tamietti réalise 20 % de son chiffre d'affaires via des commandes publiques et 80 % via des commandes privées. « Ces taux ont évolué avec la première crise de 2008, il a fallu se diversifier. Avant, nous ne répondions pas aux appels d'offres. Le nombre de commandes publiques varie chaque année et ce type de marché reste une variable d'ajustement en fonction du prévisionnel chez les particuliers, à qui nous donnons la priorité. C'est notre cœur de métier. Ces taux continueront de varier en raison des baisses de dotation et d'une forte concurrence. »

Son objectif pour l'avenir, « perdurer, pérenniser les emplois, continuer de monter en compétence et surtout, rester une entreprise à taille humaine, proche de ses clients. Le sérieux et le service ont de l'avenir. »

* Brevet de technicien supérieur (BTS) obtenu à Sassenage près de Grenoble (Isère), au lycée technique du bâtiment Roger Deschaux.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).



Hélène SAVEUSE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide