Fermer la publicité

BTP : les chefs d'entreprises alpins feront-ils des marges en 2017 ?

Alpes-de-Haute-Provence le 03 février 2017 - Hélène SAVEUSE - BTP et Urbanisme

BTP : les chefs d'entreprises alpins feront-ils des marges en 2017 ?
H. Saveuse - Philippe Piantoni est président de la FBTP 04

Exercice de style incontournable, Philippe Piantoni, président de la Fédération du bâtiment et des travaux publics des Alpes-de-Haute-Provence, s'est plié pour la cinquième année consécutive à la traditionnelle cérémonie des vœux.

Un rituel où chaque année, le président de fédération professionnelle des Alpes-de-Haute-Provence lance, comme une incantation, le souhait que l’activité reprenne et que les emplois se multiplient. Pour autant si certains observateurs nationaux annoncent la reprise, celle-ci ne se fait pas encore ressentir sur le territoire alpin. « Nous entendons régulièrement que pour le BTP, 2016 a été l’année du retournement économique et 2017 sera l’année de la croissance. J’aimerais que cela soit vrai pour notre département mais je sais que c’est faux. C’est pourquoi notre fédération professionnelle doit être rassemblée autour de valeurs fortes sur lesquelles nous devons pouvoir compter et avec lesquelles nous devons pouvoir nous défendre et vous défendre ».

S'engager localement

Comme il l’avait annoncé les années précédentes, le BTP alpin vendra chèrement sa peau. La fédération du 04 n’a eu de cesse ses dernier mois de multiplier les initiatives pour être représentée et entendue par le monde économique. Participation aux élections de la chambre des métiers et de l’artisanat, où huit sièges ont été obtenus par la liste ADNA (Artisan de notre avenir) portée par la FBTP 04, participation à l’élection à la chambre de commerce et de l’industrie territoriale, dont le président de la FBTP 04 est membre élu depuis quelques mois. Des avancées notables, mais Philippe Piantoni souhaite que le secteur du BTP soit toujours plus présent et cela dans tous les rouages économiques locaux. Dans cette dynamique il invite les adhérents à s’impliquer à l’avenir dans les conseils prudhommaux. En conclusion de son allocution, Philippe Piantoni souhaite également à ses adhérents de la bienveillance, du travail, de l’emploi et bien sûr des marges qui manquent cruellement aux entrepreneurs du BTP alpin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide