Fermer la publicité

Briançon : le chantier du Cœur de ville bat déjà

le - - Chantiers

Briançon : le chantier du Cœur de ville bat déjà
D.R. - Ce ne sont pas moins de 17 résidences qui vont s'ériger à cet emplacement, à l'horizon 2025.

C'est avec un plaisir non dissimulé que Gérard Fromm, maire de Briançon a posé la première pierre de l'écoquartier qui va s'ériger au cœur de ville, la transformant radicalement en une cité du XXIème siècle.

A Briançon, le 7 juillet 2017 est à marquer d’une pierre blanche. C’est ce jour que la première pierre du futur Cœur de ville a été posée. Ce chantier qui va réaménager le centre-ville de la cité Vauban porte une partie de l’activité de la construction dans le département.

Il s’agit aussi d’un projet atypique et ambitieux porté par la ville de Briançon, avec le soutien de l’Agence régionale d'équipement et d'aménagement de la région Paca, qui est la concessionnaire de la ZAC et du groupe privé Promofar.

Un écoquartier

Pour cette cérémonie, le maire de Briançon avait invité le président du Conseil départemental, Jean-Marie Bernard et Yassine Faraj, le président du groupe Promofar qui participe au projet. « C’est un grand moment d’émotion pour moi, a confié Gérard Fromm en ouverture de la cérémonie. Il y a six ans à peine, la municipalité a acquis pour l’euro symbolique ce site de 10 hectares abandonné par l’armée. Nous avons eu l’idée de lancer un concours d’urbanisme afin de redonner vie à ce qui n’était alors qu’une friche militaire. Que de chemin parcouru ! Aujourd’hui, une nouvelle ère s’ouvre avec la naissance d’un écoquartier qui va redessiner et revitaliser Briançon » a souligné son maire.

60 millions et 436 logements

« Sans l’ambition, le dynamisme et la confiance d’investisseurs tels que Promofar, notre projet n’aurait pu voir le jour. Je remercie son président, Yassine Faraj, d’avoir eu foi en Briançon. La réalisation de son programme, estimé à 60 M€, va doper l’emploi, l’économie et notamment le BTP local. Ce sont 436 logements qui vont sortir de terre. Le chiffre peut sembler démesuré. Mais l’ampleur du Cœur de ville a été soigneusement pensée, intégrant l'essor démographique briançonnais, ainsi que la demande du bassin PACA et de nos voisins italiens » a expliqué le maire.

Ce ne sont pas moins de 17 résidences qui vont s’ériger à cet emplacement, à l’horizon 2025. Sept devraient être livrées début 2019, dont 3 destinées à des logements sociaux. Ces bâtiments R+2 et R+3, en cours de construction, s’étageront de part et d’autre du parc de Berwick, dans la partie haute en contrebas de l’avenue du Lautaret et la partie basse, côté avenue Général Barbot. Ils accueilleront 120 appartements HQE (haute qualité environnementale) et énergétique, réservés en partie aux primo-accédants. À ce jour, 73 % d’entre eux ont déjà été commercialisés.

Deux architectes

Pour imaginer ce nouveau quartier Pierre-Louis Faloci, architecte urbaniste en charge du projet Cœur de ville a travaillé avec Renaud d’Hauteserre, l’architecte de Promofar qui s’est occupé des résidences privées.

Aujourd’hui ne résonnent que le bruit des engins de chantier, mais dès fin 2018 les premières réalisations, avec les appartements de la résidence seniors seront livrées au public. Dès 2019 ce sera au tour de la médiathèque, des premiers logements résidentiels et du cinéma de quatre salles d’être livrés à la population. Une nouvelle ère s’ouvrira alors pour les Briançonnais.




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide