Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Briançon : l'aménagement du Cœur de ville, côté coulisses, avec l'Area Paca

le - - Collectivités territoriales

Briançon : l'aménagement du Cœur de ville, côté coulisses, avec l'Area Paca
D.R. - Un document qui présente la réalisation du futur cinéma.

Pour mener à bien la réalisation de son Cœur de ville, la ville de Briançon a créé une Zone d'aménagement concerté (ZAC) dont l'Area Paca (Agence régionale d'équipement et d'aménagement) est la concessionnaire. L'important travail de cette société publique locale d'ingénierie reste pourtant méconnu.

L'Agence régionale d'équipement et d'aménagement Provence-Alpes-Côte d'Azur (Area Paca) est omniprésente sur le chantier de l'écoquartier Cœur de ville. « Nous agissons dans le cadre d'un traité de concession passé avec la ville de Briançon, sur la base d'un programme, d'un budget et d'un échéancier pour construire la ZAC », résume Bruno Chiambretto, responsable du service aménagement de l'Area Paca et de l'opération Cœur de ville.

Dans le périmètre de la Zone d'aménagement concerté (ZAC), l'Area Paca se charge des acquisitions foncières et de la vente de la vingtaine de lots à construire aux opérateurs publics et privés. Elle est également maître d'ouvrage en réalisant tous les équipements publics, de réseau, de voirie, de surface, d'aménagements paysagers et d'espaces publics…

Pour la collectivité, les avantages sont multiples. « L'Area Paca gère le préfinancement, la trésorerie. Grâce à notre capacité d'emprunt, nous arrivons à lisser l'opération. Ce procédé permet à la ville d'externaliser les tâches lourdes et complexes pour lesquelles il faudrait qu'elle étoffe ses équipes », estime Bruno Chiambretto.

« Un dossier essentiel » pour l'Area Paca

Ce chantier est à la fois « important et complexe ». Important par son étendue, complexe par son organisation. « Nous travaillons en interface avec les concessionnaires réseaux, la collectivité ; nous nous raccrochons à un existant compliqué, difficile à comprendre car peu de données figurent sur l'état des lieux donné par l'armée. Et puis, il s'agit d'un chantier en milieu de montagne dont il faut prendre en compte les questions climatique et topographique. » C'est également un « beau projet qui va contribuer au développement et au renouvellement de l'image de la ville. Pour l'Area Paca qui souhaite accroître l'activité aménagement, c'est un dossier essentiel. »

Il l'est aussi pour les entreprises locales du BTP. Avec une grosse vingtaine de marchés passés, le Cœur de ville de Briançon est le plus gros chantier des Hautes-Alpes. « Il a un effet économique puissant. Pour les travaux de voirie par exemple, les trois grosses sociétés du département, la Routière du Midi, Queyras et Allamanno, sont mobilisées », explique Bruno Chiambretto.

Les démolitions achevées, l'aménagement en est à sa première phase qui doit se poursuivre jusqu'à fin 2019. L'Area Paca va s'attacher à ce que les résidences, le cinéma et la médiathèque qui doivent sortir de terre soient desservis en réseaux et voirie. Quant à la commercialisation, après un démarrage en fanfare, elle atteint un palier. « Nous envisageons de procéder à des appels à projets », annonce Bruno Chiambretto. Avis ­aux intéressés…

Retrouvez l'interview de Gérard Fromm, le maire de Briançon sur ce sujet en cliquant ici.




Marie-France SARRAZIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide