Fermer la publicité

Bernard Escalle revient à la barre de 13 Habitat

Bouches-du-Rhône le 10 avril 2017 - William ALLAIRE - Carnet

Voilà à n'en pas douter un revirement assez inédit dans l'histoire parfois tumultueuse des bailleurs sociaux. Cinq ans après avoir été débarqué de son poste par l'ancienne gouvernance de l'organisme, Bernard Escalle va reprendre ses fonctions de directeur général de l'OPH 13 Habitat à Marseille (35.000 logements).

Réunis en conseil d’administration extraordinaire ce 10 avril, les administrateurs de l’Office public de l'habitat (OPH) 13 Habitat et leur président, Lionel Royer-Perreaut, ont finalement décidé de respecter l’arrêt du 7 mars de la cour administrative d’appel qui les avait enjoint de réintégrer l’ancien directeur général, sous peine d’une astreinte salée de 3.000 euros par jour.

Ce jeudi 13 avril, Bernard Escalle va donc reprendre les clefs du bureau qu’il avait dû quitter brutalement en février 2012, sur ordre de l’ancien président, le conseiller départemental socialiste marseillais, Christophe Masse. A l’époque, ce dernier avait argué de « divergences sur la stratégie future » du bailleur entre lui et son directeur. S’en était suivi un long bras de fer judiciaire marqué par deux premières décisions de réintégration en mars 2013 et juin 2014. Deux arrêts que l’organisme avait refusé de respecter, poussant le bouchon jusqu’à voter une nouvelle délibération de licenciement de Bernard Escalle, en juillet 2014. Un limogeage bis que l’intéressé avait évidemment aussitôt contesté devant la justice avec l’issue que l’on connaît.

Cette réintégration n’est pas une surprise. Dès le verdict de la cour d’appel connu, Lionel Royer-Perreaut, l’élu marseillais (LR) qui préside l’organisme depuis mai 2015 avait annoncé qu’« il appliquerait cette décision de justice » mais qu’il veillerait « à défendre au mieux les intérêts de l’organisme ». Au passage, il ne cachait pas sa colère devant ce jugement qui sanctionnait « les errements de son prédécesseur », proche de l’ancien homme fort du département, le sulfureux Jean-Noël Guérini (DVG).

Ce retour à la case départ fait une victime : l’actuel DG de 13 Habitat, Eric Taverni qui avait pris la suite en février 2016 de Gérard Lafont, le successeur de Bernard Escalle atteint par la limite d’âge.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide