Fermer la publicité

Avec la BREA, la région borne mieux l'emploi

Var le 06 mars 2017 - Olivier REAL - Collectivités territoriales

Avec la BREA, la région borne mieux l'emploi
O. Réal - Christian Estrosi a lancé la BREA au sein de la concession automobile JPV de Toulon.

Le conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur poursuit, sous l'impulsion de son président Christian Estrosi, son maillage territorial d'outils en faveur du développement économique et de la création d'emplois. L'ouverture vers le monde de l'entreprise monte en puissance avec le lancement à Toulon de la BREA, Banque régionale de l'emploi et de l'apprentissage.

Le président de la région Christian Estrosi a lancé officiellement le 21 février la Banque régionale de l’emploi et de l’apprentissage (BREA) dans une concession automobile à Toulon, JPV, en présence de nombreux élus, parmi lesquels Yannick Chenevard, vice-président en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage*, du directeur régional de Pôle emploi, Thierry Lemerle, et du président régional du Conseil national des professions de l’automobile, Patrick Chatrieux (entre autres personnalités). Un choix de lieu délibéré, permettant de rendre hommage à une filière structurée, qui propose déjà 500 emplois à pourvoir via la BREA, tout en disant aux autres secteurs qui le seraient moins de se mettre à niveau afin que les relations entre la formation, l’apprentissage, les employeurs, les demandeurs d’emploi puissent être optimisées.

C’est d’ailleurs le grand dessein de cette banque en ligne, qui est un portail unique en France déployé au profit des demandeurs d’emploi, des apprentis et des entreprises. Il s’agit de « faire de la haute couture » a expliqué Thierry Lemerle, en complément de Pôle emploi dont la mission est de traiter beaucoup plus de volume. « Nous allons faire du sur-mesure », a renchéri Christian Estrosi. Agrégeant les offres de neuf partenaires professionnels de l’emploi - pour le moment - afin de croiser et de multiplier les propositions, la BREA en dispose déjà de quelque 30 000, notamment sur les métiers en tension (infirmiers, bouchers, chaudronniers, télévendeurs…), sachant qu’est privilégiée une méthodologie déployée depuis la convention signée avec Pôle emploi en avril 2016, à savoir un contact sous 48 heures et une solution proposée dans les 10 jours.

« Ce sont les entreprises qui feront sortir du chômage de masse »

La Banque régionale de l’emploi et de l’apprentissage est « une offre de service pour chaque acteur du monde du travail », a expliqué le président Estrosi. Pour les chefs d’entreprise qui rencontrent des difficultés dans leur démarche de recrutement, avec pour objectif zéro offre d’emploi non pourvue. Pour les demandeurs d’emploi qui pourront voir l’ensemble des offres en un clic, pour lesquels l’objectif est de faciliter la recherche d’emploi via une plate-forme unique. Pour les apprentis, dont la formation est sanctionnée par un taux de retour à l’emploi dans les 6 mois de 60 %. Objectif : 50 000 apprentis à la fin du mandat (29 000 à peine cette année, soit le même niveau qu’en… 1998). « Nous créons un écosystème favorable au développement des filières professionnelles, et les entreprises doivent se mobiliser pour accueillir les jeunes en formation et transmettre les gestes, les savoirs indispensables dont certains ne peuvent pas être enseignés », a-t-il revendiqué, prime à l’emploi de 3 000 euros à l’appui pour les TPE (moins de 11 salariés) recrutant des apprentis en CDI.

Le président a en outre rappelé le « scandale des 25 000 offres non pourvues », malgré les 320 000 chômeurs dans notre région, découvert lors de l’élection de son équipe à la tête du conseil régional, et à quel point gagner la bataille pour l’emploi est prioritaire, précisant : « ce sont les entreprises privées qui nous feront sortir du chômage de masse ». Afin de mieux suivre l’évolution, un observatoire régional de l’emploi a été créé le 16 décembre et publiera régulièrement les chiffres. La transparence aussi est bornée…

* Yannick Chenevard est également adjoint à la ville de Toulon et vice-président de la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée.





Du même sujet


TPBM

Annonces légales et avis de marchés publics

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement TPBM› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide