Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Au circuit Paul Ricard, Christian Estrosi met l'économie en pole position

le - - Organisations professionnelles

Au circuit Paul Ricard, Christian Estrosi met l'économie en pole position
F. Moura - Le président de la région s'est exprimé lors de l'AG de la CCI région Paca

Invité exceptionnel de la première assemblée générale de l'année de la CCI de région Paca ce jeudi 29 janvier, le président du conseil régional Paca, Christian Estrosi, a à nouveau martelé que le développement économique serait la priorité de son mandat.

L’intervention de Christian Estrosi, le nouveau président du Conseil régional a constitué le temps fort de l'assemblée générale de la Chambre de commerce et d'industrie de Région Paca, organisée au circuit Paul Ricard, au Castellet (83) et intitulée « Co-construire la région de demain ».

« Développement du territoire »

En préambule, le président de la chambre régionale Paca Maurice Brun a rappelé que cette initiative s’inscrivait dans le droit fil de la publication, le 29 octobre dernier, du livre blanc des CCI de Paca. « Nous vous avions interpellé en vous disant que les CCI de la région étaient prêtes à être co-constructrices de la politique régionale. Votre présence ici prouve que vous avez entendu le message. D’autant que vous n’êtes pas venu seul », se félicite le président de la CCIR.

Et de rappeler que les deux institutions se retrouvent aujourd’hui sur « plusieurs axes » : « développer la formation et l’apprentissage, soutenir les commerces, le fonds d’investissement aux entreprises, faire de l’Union européenne une priorité » ou encore « agir pour le développement des territoires ».

« C’est une aubaine pour notre région que le monde politique et le monde économique fassent preuve d’un​e telle entente » se réjouit Maurice Brun.

Maurice Brun, le président de la CCI région Paca. (Photo François Moura)

A quelques encablures du double-droite du Beausset, l’ancien pilote moto Christian Estrosi n’a pas dévié de la trajectoire qu’il s’est tracée durant sa campagne. « 32 des 34 pages de mon programme étaient consacrées au développement économique, à la promotion économique, à la promotion économique à l’international et à la formation professionnelle », a-t-il rappelé. Avec en ligne de mire, « plus qu’une ambition, une exigence » : faire passer l’effort à l’économie « de 25 euros par habitant par an à 50 euros » d’ici la fin de son mandat. « Cela permettra de rattraper le retard de l’ancienne majorité qui n’allouait que 6% du budget à l’économie. Paca est l’une des régions qui consacrait le moins à cette compétence », dénonce-t-il.

La CCI Paca et la Région partenaires

Et pour y parvenir, il compte bel et bien s’appuyer sur le réseau consulaire, ce « principal partenaire » auquel il a réservé sa première rencontre, dans un esprit de « co-construction » : « Je ne veux pas d’une région qui décide toute seule ».

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le numéro 1116 de TPBM, daté du 10 février. Pour vous abonner, cliquez ici.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide